Chevrières : L’eau extraite des betteraves sera utile…

Dorénavant, Tereos couvrira une partie de sa facture d’eau en utilisant l’eau produite lors de la fabrication du sucre à partir des betteraves. Le reste sera distribué aux agriculteurs de proximité. La betterave contient 75% d’eau, et avec, un flux quotidien de 12 000 tonnes de matières premières, le stock d’eau produit sera intéressant avec environ un […]

144

Dorénavant, Tereos couvrira une partie de sa facture d’eau en utilisant l’eau produite lors de la fabrication du sucre à partir des betteraves. Le reste sera distribué aux agriculteurs de proximité.

La betterave contient 75% d’eau, et avec, un flux quotidien de 12 000 tonnes de matières premières, le stock d’eau produit sera intéressant avec environ un million m³. Avant, cette ressource hydrique était jetée à la rivière de l’Oise après son épuration. Au futur proche, elle sera exploitée et couvrira 1/3 de la facture de l’usine. Pour ce faire, la structure a bâti une cuvette de 65 000 m³.

Les 800 000 m³ qui restent seront destinés aux paysans via une toile de distribution enterrée. Ce réseau sera étendu sur 10 km autour du site et entrainera un investissement de 7 millions d’euros, financés par l’agence de l’eau et l’Europe.

Ce projet permettra à la structure de bénéficier d’une récolte plus mûre et plus sucrée et devra lui assurer par la suite une production de sucrerie plus propice.