Sigo, manège à innovations santé

Sigo réunit à Amiens des créatifs, professionnels de santé et experts du numérique pour concevoir des solutions thérapeutiques innovantes et ludiques. Cette jeune entreprise concilie activité économique et utilité sociale autour de la notion de jeu. Sigo est une entreprise labellisée « Innovation sociale » par la Région Hauts-de-France dédiée à la prévention et la […]

653
GrandVia, la thérapie du voyage, un décor de théâtre en kit, à installer en Ehpad.

Sigo réunit à Amiens des créatifs, professionnels de santé et experts du numérique pour concevoir des solutions thérapeutiques innovantes et ludiques. Cette jeune entreprise concilie activité économique et utilité sociale autour de la notion de jeu.

Sigo est une entreprise labellisée « Innovation sociale » par la Région Hauts-de-France dédiée à la prévention et la préservation de la santé. Différents objets y sont mis au point. « Nous avons par exemple Laö le koala, un robot émotionnel thérapeutique sous forme d’animal en peluche pour apaiser les personnes âgées atteintes de maladie neurodégénérative ou encore Ga-Max, le compagnon sonore pour les enfants autistes qui a pour but de dédramatiser le passage d’examens radiologiques, liste Jean-Christophe Froment. Nous avons également le projet de développer une formation vidéo destinée aux professionnels de la beauté pour les aider à accueillir la parole et bien orienter les femmes victimes de violences qui peuvent parfois se confier lors d’un soin. Nous recherchons des investisseurs pour soutenir ce projet. » Cette “Formation Dolores” lui a été inspirée à la suite d’une récente loi américaine qui oblige les salariés des salons de coiffure à suivre une formation d’une heure sur la problématique des violences faites aux femmes. Un sondage auprès de vingt salons de coiffure amiénois effectués il y a plusieurs mois a montré que 85 % des coiffeuses interrogées étaient intéressées.

Le pouvoir du ludique

 En effet, pourquoi ne pas utiliser les pouvoirs du ludique pour faciliter l’introduction d’un soin, adoucir les traitements et aider à combattre la maladie ? C’est aussi le cas avec le décor de train pour Ehpad “Grand-Via, la thérapie du voyage” installé avec le soutien financier de la SNCF au sein du service de gériatrie du CHU Amiens-Picardie à Saint-Victor. « Il s’agit d’un décor de théâtre aménagé comme une cabine de train qui fait office de simulateur de voyage à installer en Ehpad. Ce voyage virtuel a pour but d’apaiser les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer, pour diminuer leurs troubles du comportement comme l’agressivité ou le refus de soin et de réduire la consommation de médicaments. Dix Ehpad nous ont contacté cet été. Nous cherchons actuellement des mécènes pour aider les Ehpad intéressés à financer l’acquisition de notre dispositif », explique Jean-Christophe Froment. En novembre 2017, il fonde la SAS Sigo en collaboration avec Julie Ernecq, pychomotricienne et Matthieu Mulot, expert en informatique et intelligence artificielle. L’entreprise a depuis gagné de nombreux prix liés à l’innovation dont le trophée “Talent 2018”. « Nous rêvons de créer le Disney de la santé et de nous ouvrir un jour à l’international, se projette le fondateur à la recherche de stagiaires en graphisme et web. Mais rien ne serait possible sans les partenaires qui nous aident financièrement comme Malakoff-Médéric/Humanis, la BPI et le conseil régional. » Après deux années passées à l’espace coworking du fablab de La Machinerie, Sigo prend de nouveaux bureaux au Biolab avenue Paul Claudel, à côté du CHU Amiens-Picardie.