Pour célébrer ses 800 ans, la Cathédrale d’Amiens cherche des mécènes

Notre-Dame d’Amiens fêtera ses 800 ans en 2020. De nombreuses festivités sont prévues tout au long de l’année. Pour les financer, une association créée spécialement pour l’occasion fait appel au mécénat. Objectif : faire rayonner la cathédrale au niveau national et international à travers des événements de grande envergure. Les festivités, qui débuteront dans quelques […]

344
L’association recherche des mécènes pour financer les festivités.

Notre-Dame d’Amiens fêtera ses 800 ans en 2020. De nombreuses festivités sont prévues tout au long de l’année. Pour les financer, une association créée spécialement pour l’occasion fait appel au mécénat. Objectif : faire rayonner la cathédrale au niveau national et international à travers des événements de grande envergure.

Les festivités, qui débuteront dans quelques semaines, dureront un an. « Il fallait au moins ça pour célébrer un tel événement », sourit Nicolas Emery, président de l’association Les 800 ans de Notre-Dame d’Amiens. Le spectacle nocturne Chroma reprendra fin novembre. Mais l’ouverture officielle des célébrations aura lieu les 6, 7 et 8 décembre. Au programme, trois jours d’illuminations par 5 000 bougies, éclairage des voûtes par des projecteurs LED « afin de créer une ambiance exceptionnelle, féérique », deux grands concerts, également illuminés à la bougie (Les Petits chanteurs à la croix de bois et Tenebrae Choir), une conférence, une messe et une veillée. « C’est un événement ouvert et accessible à tous avec des tarifs très abordables », poursuit Nicolas Emery.

Rayonnement, avantages fiscaux

Plus de 2 000 personnes sont attendues à chacun des spectacles. Et entre la sécurité, la sonorisation, le cachet et l’hébergement des artistes, l’éclairage, le nettoyage, le personnel et la communication… l’addition est salée. « Ceux qui le souhaitent peuvent faire des dons au moment de l’achat de leur billet. Une plate-forme de financement participatif à destination des particuliers sera également mise en place dans les prochains jours. Bien sûr, nous avons sollicité les collectivités. Mais les délais sont parfois un peu longs pour débloquer des fonds alors nous misons beaucoup sur le mécénat », explique le président de cette association 100% bénévole et laïque. Un système qui présente aussi des avantages pour les entreprises. Tout en participant à l’attractivité de leur territoire à travers le soutien d’un projet qui mêle à la fois spiritualité, culture, tourisme et rayonnement international, elles bénéficient d’avantages fiscaux. « Les dons des entreprises sont déductibles de l’impôt sur les sociétés à hauteur de 60%, dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaires hors taxes ou 10 000 euros », précise Nicolas Emery. Les sociétés Diter (menuiseries) et Cirano (assurances) se sont déjà engagées auprès de l’association. « Il n’y a pas de petite participation. Tous les dons, même les plus modestes, sont importants. C’est pourquoi nous nous adressons également aux commerçants, artisans et petits entrepreneurs locaux. »