Passerelle Brie accompagne les plus démunis

Impulsée par la Crédit Agricole Brie Picardie il y a à peine un an, l’association Passerelle Brie accompagne les projets d’insertion sociale ou professionnelle des personnes en plus grande difficulté financière. La première agence est installée à Beauvais.  Ce n’est ni une agence bancaire, ni un organisme social. Passerelle Brie est une association dont le […]

372
Caroline Cayeux et Hugues Deblock ont signé une convention.

Impulsée par la Crédit Agricole Brie Picardie il y a à peine un an, l’association Passerelle Brie accompagne les projets d’insertion sociale ou professionnelle des personnes en plus grande difficulté financière. La première agence est installée à Beauvais.

 Ce n’est ni une agence bancaire, ni un organisme social. Passerelle Brie est une association dont le but est d’aider les personnes exclues du système bancaire en impulsant un projet grâce à un microcrédit. « C’est un endroit accueillant et confidentiel où des personnes traversant des difficultés financières peuvent rencontrer des conseillers qui les aideront à mieux analyser leurs problèmes et à rechercher des solutions adaptées », explique Hugues Deblock, président de Passerelle Brie. Le service est gratuit pour les bénéficiaires et un diagnostic complet est établi avec chaque personne. Les cibles prioritaires sont les jeunes, les porteurs de projets et les personnes ayant subi un accident de la vie. La première agence est installée à Beauvais, le but étant d’implanter une agence dans chaque département de la région. Dans l’Oise, les trois conseillers sont tous de jeunes retraités du Crédit Agricole, un atout selon Hugues Deblock : « Passerelle Brie s’appuie sur la compétence de conseillers expérimentés et qui ont une intime vocation sociale car ils ne sont pas là par hasard. Leur expertise permet de cibler précisément les besoins ».

 Une aide bénéfique

 L’intervention de Passerelle Brie est ciblée et très précise. L’aide financière ne sera possible qu’après la validation d’un projet et le montant des prêts s’élève de 300 à 3 000 euros (jusqu’à 5 000 euros pour les cas exceptionnels) pour une durée de remboursement s’échelonnant de 6 à 36 mois maximum. Pour l’heure, l’association est implantée dans l’Oise mais a déjà fait ses preuves dans d’autres régions françaises. Elle a déjà géré 120 dossiers et compte augmenter ce chiffre l’année prochaine.

Le CCAS de Beauvais, le premier partenaire institutionnel

 Le Centre communal d’action sociale (CCAS) de Beauvais, présidé par Caroline Cayeux, Maire de Beauvais, a signé une convention avec l’association Passerelle Brie. C’est une première dans le département. « Ainsi, le CCAS oriente prioritairement les profils vers notre association, explique Hugues Deblock, car les gens ne nous connaissent pas encore très bien et c’est une façon de faire découvrir nos services et de s’implanter dans un territoire. » Du côté de la mairie de Beauvais, cette signature est une aide sociale supplémentaire. « Cette convention fait partie de notre programme de solidarité, confie Caroline Cayeux, l’association permet de donner de l’oxygène à certaine situation problématique. »