Les nouvelles technologies au service du patrimoine

L’entreprise amiénoise qui mêle patrimoine et digital enchaîne les projets en proposant des solutions adaptées aux collectivités, musées et structures culturelles. « Nous poursuivons notre développement, notre chiffre d’affaires croît et Octus a gagné en notoriété. C’est très satisfaisant surtout qu’Octus est une activité complémentaire. Nous avons tous les quatre nos propres entreprises à côté […]

314
Modélisation de la porte du château de Château Thierry à partie d’un scan 3D.

L’entreprise amiénoise qui mêle patrimoine et digital enchaîne les projets en proposant des solutions adaptées aux collectivités, musées et structures culturelles.

« Nous poursuivons notre développement, notre chiffre d’affaires croît et Octus a gagné en notoriété. C’est très satisfaisant surtout qu’Octus est une activité complémentaire. Nous avons tous les quatre nos propres entreprises à côté », sourit Cyrille Chaidron. En juin 2017, l’archéologue créateur d’Arkocéra, Frédéric Ponçon, designer d’espaces, Benoît Goyheneche et Benjamin Lampérier, fondateurs d’Iteracode, décidaient d’unir leurs forces pour donner vie à un amphithéâtre gallo-romain amiénois aujourd’hui disparu. Un coup d’essai qui s’est transformé en une belle aventure entrepreneuriale. Partageant les mêmes valeurs, les quatre hommes ont immédiatement souhaité mêler patrimoine et nouvelles technologies. Mais une technologie accessible à tous et qui ait du sens. « Notre meilleur outil, c’est ça », montre Cyrille Chaidron en prenant son smartphone. « Certaines entreprises proposent des produits très pointus, qui demandent beaucoup de développement, coûtent cher et ne sont finalement accessibles qu’à très peu de personnes. Ce n’est pas notre angle », précise-t-il.

 Donner du sens

 Réalité augmentée, photos et vidéos à 360°, modélisation 3D… Octus tire sa force des compétences de ses fondateurs. Chacun vient apporter son savoir-faire permettant une approche complémentaire. « Nous proposons des solutions sur mesure. Nous sommes très adaptables et nous avons pu constater le bon positionnement de nos offres : aujourd’hui ce sont les collectivités qui viennent nous chercher », souligne Cyrille Chaidron. Après avoir réalisé une appli autour du spectacle Chroma, porte d’entrée pour mieux découvrir la cathédrale, l’entreprise a imaginé une seconde application gratuite proposant de découvrir en cinq étapes un parcours gallo-romain dans le centre-ville d’Amiens. « Nous souhaitons avant tout valoriser le patrimoine local », insiste l’archéologue qui multiplie les collaborations avec les offices de tourisme, les collectivités et les établissements culturels du Nord de la France.

Être accessible à tous

 Parcours pour la ville de Laon, découverte de la crypte de Seclin, collaboration avec la grotte de Naours, Octus a su séduire de nombreux acteurs locaux. « Nous entretenons également un lien étroit avec l’Établissement public de coopération culturelle (EPCC) de la Somme avec qui nous partageons des valeurs communes. Nos savoir-faire permettent de mettre en lumière des pièces archéologiques exceptionnelles, cela offre la possibilité de toucher le très grand public plus facilement », insiste Cyrille Chaidron qui n’hésite pas à proposer du mécénat de compétences sur certains projets. « Octus s’inscrit dans pleinement dans la société, nous prenons part à des initiatives qui véhiculent des valeurs positives. Nous voulons que tout ce que nous mettons en place soit accessible au plus grand nombre », sourit-t-il.