Les AMP célèbrent leur bicentenaire

En septembre 1819 naissait l’ancêtre des AMP, la Caisse départementale des incendiés de la Somme (CDIS). Deux-cents ans plus tard, les Assurances mutuelles de Picardie comptent onze agences sur les trois départements picards, soit 60 collaborateurs au service de 45 000 sociétaires – particuliers, professionnels, associations et collectivités locales.  Près de 200 personnes étaient conviées […]

439
Laurent Marseille, directeur général des AMP, a rappelé les bons résultats de la structure lors du bicentenaire.

En septembre 1819 naissait l’ancêtre des AMP, la Caisse départementale des incendiés de la Somme (CDIS). Deux-cents ans plus tard, les Assurances mutuelles de Picardie comptent onze agences sur les trois départements picards, soit 60 collaborateurs au service de 45 000 sociétaires – particuliers, professionnels, associations et collectivités locales.

 Près de 200 personnes étaient conviées au bicentenaire des AMP (qui ont officiellement vu le jour en 1978), qui s’est déroulé au Moulin des écrevisses d’Ailly-sur-Noye courant septembre. L’occasion de réunir l’ensemble des salariés actifs – et quelques retraités –, des mandataires, partenaires, administrateurs et sociétaires. Une soirée pour célébrer la longévité et la bonne santé des Assurances mutuelles de Picardie : « Nous sommes une société d’assurance mutuelle à vocation régionale, avec aux côtés de nos agences picardes un réseau de courtiers partenaires qui œuvrent eux sur l’ensemble du territoire national », rappelle son directeur général Laurent Marseille. Les AMP ont pour mission de protéger les biens et les personnes via ses solutions d’assurances adaptées et personnalisées, en fonction des besoins des sociétaires. « Notre spécificité- historique – et notre vitrine, c’est d’être le partenaire privilégié des collectivités locales samariennes. Nous assurons aujourd’hui 60% des communes du département », poursuit Laurent Marseille.

Qualité et proximité

La patte AMP : la qualité du service apporté aux édiles, avec un conseiller commercial dédié qui se rend sur le terrain, des produits adaptés aux besoins assurantiels des communes et un service «Sinistres» intégré au siège social avec une personnalisation de la relation assuré/ assureur. « Nous avons su nouer avec l’ensemble de nos sociétaires des relations privilégiées, de proximité, avec des offres et des garanties qui évoluent. Notre ADN, c’est aujourd’hui d’apporter un service différenciant des grands acteurs de l’assurance, avec évidemment un développement rentable de notre activité, mais surtout grâce à une offre de qualité, tant en production qu’en gestion de sinistre », souligne Laurent Marseille. Prochaine étape pour les Assurances mutuelles de Picardie : la transformation digitale pour apporter davantage de services aux sociétaires qui bénéficieront une fois ce virage opéré, d’une proximité «phygitale» [ndlr, contraction de physique et les aspects digitaux].

Les AMP en chiffres

Plus de 28 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 (+60% sur les dix dernières années).

– 18,366 millions d’euros de fonds propres (65% de l’encaissement).

– 294% de marge de solvabilité couverte.

– 45 000 sociétaires. – 77 000 contrats en gestion.