Le digital à la portée des TPE

Le numérique est devenu un enjeu incontournable pour garantir le développement de toute activité économique. Les entreprises doivent désormais intégrer la digitalisation à leur système de gestion et de communication. La Région Hauts-de-France a développé Booster numérique, un programme unique spécialement adapté aux structures de moins de 20 salariés et qui ont plus de trois […]

372
Yann Moreira est le conseiller départemental de la CCI Aisne pour Booster Numérique.

Le numérique est devenu un enjeu incontournable pour garantir le développement de toute activité économique. Les entreprises doivent désormais intégrer la digitalisation à leur système de gestion et de communication. La Région Hauts-de-France a développé Booster numérique, un programme unique spécialement adapté aux structures de moins de 20 salariés et qui ont plus de trois ans d’existence.

 Le dispositif, adopté depuis 2018, est dispensé par des conseillers spécialisés des CCI de la région dans le cadre d’une offre d’accompagnement baptisée « Booster TPE ». Dans le département de l’Aisne, c’est Yann Moreira qui s’en occupe. Pour la partie numérique, l’objectif est de permettre aux entrepreneurs d’intégrer l’outil informatique à leurs processus et d’optimiser son utilisation pour entre autres, développer leur chiffre d’affaires, faire connaître la marque au niveau digital, ou encore augmenter le trafic sur le site Web.

Formule souple

L’accompagnement, qui se déroule dans les locaux de la structure, se fait sur 2,5 jours. « Cette formule souple permet aux chefs d’entreprise de rester présents sur leur site », souligne le conseiller numérique. Un diagnostic est d’abord réalisé pour évaluer les usages adoptés et déterminer les objectifs de la démarche. Les deux jours qui suivent sont consacrés à l’établissement d’un plan d’action personnalisé. Les rendez-vous sont entrecoupés d’échanges à distance qui permettent la mise en place technique : « Ce processus permet de suivre une ligne directrice en détectant les différents points d’optimisation dès sa mise en place. » Les objectifs dépendent des effets recherchés par chaque entreprise : « Certaines disposent déjà d’une présence sur le Web et souhaitent optimiser leurs outils tandis que d’autres démarrent et veulent être guidés », poursuit Yann Moreira.

 Actions ciblées

 De manière générale, les demandes concernent souvent la e-réputation, les réseaux sociaux ou la mise en place d’un cahier de charges pour la création de site Web. Des actions plus spécifiques peuvent également être sollicitées comme un projet d’ERP (progiciel de gestion intégré) ou l’envoi d’un e-mailing. En 2018, la CCI de l’Aisne a accompagné sept entreprises. « Ce nombre va certainement doubler cette année, estime Yann Moreira. Plusieurs actions sont généralement réalisées dans un même Booster numérique. Les résultats sont concrets et quantifiables. » Au bout de quelques rendez-vous, l’entrepreneur dispose des principaux outils qui composent son identité sur le Web. Le coût réel du dispositif est pris en charge à 80% par le Conseil régional Hauts-de-France et le Feder, dans le cadre du plan Booster TPE. Le programme sera par ailleurs reconduit en 2020 et quelques entreprises se sont déjà positionnées pour en bénéficier l’année prochaine.