Les Hauts-De-France, région pro business

C’est un des credos de la Région : acc o m p a g n e r les entreprises dans leur développement pour booster l’emploi et le d y n a m i s m e économique des Hauts-de-France. Une stratégie que détaille par A n d r é – P a u l Leclercq, […]

André-Paul Leclercq, président de la Commission économique à la Région.

C’est un des credos de la Région : acc o m p a g n e r les entreprises dans leur développement pour booster l’emploi et le d y n a m i s m e économique des Hauts-de-France. Une stratégie que détaille par A n d r é – P a u l Leclercq, président de la C o m m i s s i o n économique et conseiller régional délégué aux Relations avec les entreprises. « Nous sommes convaincus que ce sont les entrepreneurs qui créent les emplois », assure André-Paul Leclercq. Partant de ce principe, la Région a déployé un panel d’outils et des dispositifs « pro business » pour favoriser le développement des entreprises. « Nos actions sont pensées pour créer des conditions favorables à la création et au développement des entreprises. L’idée, c’est d’identifier leurs besoins pour répondre plus efficacement à leurs attentes, avec des dispositifs dédiés à chaque étape de la vie d’une entreprise, de la création à la transmission en passant par sa consolidation et son développement », poursuit le conseiller régional. La Région dispose notamment d’une structure d’appui aux entreprises qui permet de recevoir les appels téléphoniques pour orienter les entreprises vers les bons interlocuteurs.

Chéquier starter

« Nous avons créé en 2018 un outil spécifiquement dédié aux porteurs de projets, qu’ils soient créateurs ou repreneurs : le chéquier Starter. Il s’agit d’un accompagnement pensé en quatre phases – le montage du projet, le test d’activité, la structuration financière et le suivi post-création. La Région a passé des appels d’offres pour pouvoir collaborer avec les meilleures structures du territoire spécialisées dans ces domaines de compétence. C’est primordial de disposer d’opérateurs de qualité, ancrés dans leur territoire et qui en connaissent le tissu économique. Nous avons par exemple retenu Initiative Somme France Active Picardie dans le cadre de l’appel à projets Starter pour la phase 3, celle de l’engagement et de la structuration financière, en leur allouant plus de 50 000 euros », précise André-Paul Leclecq. La Région visait 30 000 repreneurs, et atteint un an après la naissance du chéquier Starter les 31 000.

Booster TPE et financements

Le Booster TPE Artisans-commerçants, qui s’articule autour de trois axes (l’accompagnement commercial, RH, gestion, la transmission, etc., les financements et l’animation de la filière) a lui été pensé pour les petites entreprises, en partenariat avec les chambres consulaires qui ont initié le dispositif. Objectif de la Région : 2 000 Booster par an pour l’ensemble des Hauts-de-France. « Pour le volet financier, la Région a également la capacité d’agir en direct par avances remboursables, via des fonds dédiés. Nous disposons également de fonds de garantie, qui permettent au porteur de projet de réduire les risques financiers. Nous abondons aussi le prêt d’honneur d’Initiative Somme France Active Picardie, avec un objectif de 190 prêts d’honneur par an, et finançons les entreprises relevant de l’Économie sociale et solidaire, note André-Paul Leclercq. L’accompagnement des entreprises doit être de qualité, exigeant et bienveillant, c’est ce qui en fait la réussite et qui assurera celle du développement économique de la région. »