Le guichet public facilite l’accompagnement des TPE et PME

Le portail Place des entreprises est un nouveau service public d’aide aux TPE est PME dont la vocation est de proposer un outil qui permet d’aider les entreprises en décloisonnant les institutions et en libérant leurs offres de services. Le guichet public fournit un accompagnement humain afin de trouver le dispositif adapté au besoin de […]

La Team Place des entreprises.

Le portail Place des entreprises est un nouveau service public d’aide aux TPE est PME dont la vocation est de proposer un outil qui permet d’aider les entreprises en décloisonnant les institutions et en libérant leurs offres de services. Le guichet public fournit un accompagnement humain afin de trouver le dispositif adapté au besoin de l’entreprise et ce en s’appuyant sur un réseau de conseillers.

Avec plus de 2 000 aides proposées par divers organismes publics et parapublics et plus de 4 000 000 entreprises en France ayant des besoins variés, il est normal que la communication entre chefs d’entreprises et organismes publics rencontre des difficultés. Au niveau des institutions publiques, la complexité réside dans le ciblage des entreprises à accompagner. Les entreprises, de leur part, méconnaissent les partenaires publiques (Pôle emploi, CMA, CCI, BGE, BPI France, Business France…) et les aides qu’ils offrent. La plate-forme Place des entreprises est venue pour remédier à cela et rapprocher les deux parties. Il s’agit d’un produit porté en Hauts-de-France par la Direccte, financé par la DGE et, pour lequel la Dinsic apporte son appui méthodologique. « Après avoir mené une phase de prototypage fin 2017, des travaux de conception et de validation des solutions numériques et du dispositif ont été conduits progressivement sur les Hauts-de-France, courant 2018 et 2019, pour s’assurer de leur impact », souligne Mathieu Gens, intrapreneur et chef de produit, en poursuivant « Pour construire le service on a opté pour l’approche Start-up d’État avec un développement incrémental au plus près des utilisateurs ».

Un carnet d’adresses d’experts

La start-up d’État Place des entreprises est un ensemblier de services visant à soutenir chaque entreprise tout en ciblant les TPE et PME qui sont moins organisées, moins outillées et plus éloignées. Elle propose deux interfaces. La première qui est consacrée aux entreprises leur permet de déposer, en ligne, les demandes liées à leurs besoins. Pour chaque besoin identifié, le service s’occupe de trouver le bon conseiller public en s’appuyant sur un carnet d’adresses « experts » référençant 400 experts d’organismes publics et parapublics. Ce dernier sera alerté de manière automatisée. Il appelle l’entreprise concernée par la suite pour la soutenir selon sa situation. La deuxième interface, quant à elle, est un outil dédié aux conseillers et experts. Elle leur permet d’aider les entreprises déjà visitées et ce en passant en revue l’ensemble de leurs besoins d’accompagnement en quelques minutes. Le conseiller sélectionne et commente les besoins de l’entreprise dans une liste de 24 besoins couvrant notamment les ressources humaines, le développement commercial, l’investissement, les difficultés financières… Il saisit ensuite les informations de contact de l’entreprise et notifie un autre expert compétent en matière du besoin détecté. Après réception d’une notification par email qui précise la nature du besoin, ce dernier appelle l’entreprise et signale simplement grâce à un bouton qu’il prend en charge le besoin. Depuis 2018, 150 conseillers ont utilisé le produit, 220 référents ont été mobilisés au moins une fois pour prendre en charge un accompagnement et 1 200 besoins d’entreprises ont été repérés et partagés pour environ 700 établissements. Le portail Internet a également permis de recevoir 225 sollicitations depuis le démarrage du test mi-février 2019. Enfin, la start-up qui est épaulée par 50 partenaires publics de Hauts-de-France compte élargir son réseau de partenaires pour proposer progressivement ses services à tous les acteurs publics et parapublics de l’accompagnement des entreprises sur l’ensemble des régions de France. Il reste à signaler que de fortes attentes sont déjà formulées par différents futurs partenaires hors des Hauts-de-France.