K-Lamar, créateur d’activités ludiques

L’entreprise amiénoise lancée il y a un peu moins d’un an rencontre un véritable succès avec son Crash Kart qui mêle kart électrique et laser game. « J’ai eu l’idée de rassembler kart et laser game après m’être rendu un week-end dans un complexe de loisirs qui proposait ces activités », se souvient Florian Lach, […]

Le Crash Kart imaginé par Florian Lach rencontre un très grand succès.

L’entreprise amiénoise lancée il y a un peu moins d’un an rencontre un véritable succès avec son Crash Kart qui mêle kart électrique et laser game.

« J’ai eu l’idée de rassembler kart et laser game après m’être rendu un week-end dans un complexe de loisirs qui proposait ces activités », se souvient Florian Lach, qui était alors en poste au sein du service Innovation d’Engie. Ce passionné de formule 1 et de mécanique se met alors à imaginer un jeu non pas basé sur la vitesse mais sur le „fun” et sur les interactions entre joueurs. « Avec un ami nous avons mis au point tout un concept et identifié un lieu qui pouvait accueillir du public », poursuit l’entrepreneur. Après avoir rencontré un concurrent et réalisé que l’investissement était trop conséquent, Florian Lach décide de faire évoluer son projet : il n’accueillera pas ses clients mais ira directement chez eux grâce à une piste et des karts mobiles.

Un outil qui évolue

« En décembre 2018 nous avons eu un contact avec Marc Zeitoun de Mégacité, nous n’avions que des prototypes à présenter mais il a été séduit par l’idée. L’entreprise K-Lamar a été créée le 1er février 2019 et nous avons lancé notre Crash Kart le 13 février à l’occasion de Parkafun », sourit Florian Lach. Pendant dix jours, 2 200 personnes prennent place dans ses karts électriques qui n’ont ni bruits ni odeurs et sont accessibles à tous. « Une partie dure 4 minutes, pendant ce temps, vous essayez de tirer sur vos adversaires depuis votre kart. Lorsque vous atteignez votre cible, vous gagnez des points et vous bénéficiez d’un coup de boost. L’autre compétiteur perd des points et voit sa vitesse réduite », résume l’entrepreneur. Chaque Kart – 7 modèles adultes et 7 modèles enfants – est équipé d’un boîtier connecté qui permet des mises à jour régulières et donc de faire évoluer le concept en fonction des envies du créateur ou des retours clients. « La piste gonflable fait aujourd’hui 20 mètres de long et 10 mètres de large, mais selon l’endroit, nous pouvons la modifier grâce à un système de fermeture éclair », poursuit Florian Lach qui se déplace avec son matériel partout en France. « Nous avons vraiment un fonctionnement de start-up, le kart est en constante évolution. Nous préparons actuellement la V3 qui devrait sortir en octobre », dit encore l’entrepreneur.

Prestations multiples

Événements privés, team-building, animations à destination des entreprises ou des campings… K-Lamar propose une multitude de prestations entièrement adaptables aux besoins de ses clients. « Nous avons vraiment été surpris par le succès rencontré, nous avons très rapidement eu des demandes pour franchiser notre offre », confie Florian Lach. Lui se voit plus comme un concepteur d’activités ludiques. « Aujourd’hui nous avons besoin de nous faire accompagner pour sortir de l’artisanat et aller vers une industrialisation de notre concept », pointe-t-il. Après avoir suivi la pré-incubation proposée par la Tech Amiénoise puis l’incubation d’Amiens Cluster, Florian Lach est aujourd’hui suivi par le pôle saint-quentinois d’EuraTechnologies. « Nous espérons pouvoir vendre nos idées d’ici à février prochain mais aussi proposer un nouveau divertissement », conclut-il.