Des solutions sur mesure pour les marchés publics

2018, année de la dématérialisation ! Enjeux nouveaux, méthodes innovantes, le monde des marchés publics est en mutation depuis le 1er octobre 2018. Arnaud Sellier, directeur des éditions en charge des marchés publics à Picardie La Gazette, apporte ses éclairages. Picardie La Gazette : Depuis le 1er octobre, les enjeux ont changé en matière de […]

304
Arnaud Sellier directeur des éditions en charge des marchés publics.

2018, année de la dématérialisation ! Enjeux nouveaux, méthodes innovantes, le monde des marchés publics est en mutation depuis le 1er octobre 2018. Arnaud Sellier, directeur des éditions en charge des marchés publics à Picardie La Gazette, apporte ses éclairages.

Picardie La Gazette : Depuis le 1er octobre, les enjeux ont changé en matière de marchés publics. Quelles solutions apporte Picardie La Gazette ?

 Arnaud Sellier : Plusieurs articles du décret n°2016-360 sont entrés en vigueur, portant sur les communications et les échanges électroniques entre acheteurs publics et candidats. Désormais, la publication sera obligatoire sur un profil acheteur à partir de 25 000 euros HT et les réponses des candidats devront obligatoirement être effectuées par voie électronique. Nous accompagnons nos partenaires dans la publication de leurs annonces sur notre plate-forme – www.marchespublics.pro – et dans notre journal d’annonces légales, que ce soit en termes d’assistance ou de tarification.

P.L.G. : En tant que responsable du service Marchés publics à Picardie La Gazette, comment accompagnez-vous les professionnels dans leur passation de marchés ?

A.S. : J’aide nos partenaires, tant les communes, bureaux d’études et architectes, à passer les marchés publics via notre plate-forme www.marchespublics.pro. Cela passe par la vérification de l’exactitude des différents champs à remplir, par la mise en ligne de leur Dossier de consultation des entreprises (DCE) mais aussi par la validation de la procédure en ligne.

P.L.G. : Au-delà de l’accompagnement, c’est donc un vrai rôle de conseil

A.S. : En effet. C’est notamment le cas avec les très petites communes, qui publient des marchés publics de façon occasionnelle. Il est donc utile et nécessaire de les accompagner pour leur apporter des informations sur la dématérialisation, les plis électroniques, etc. Mais aussi, de les rassurer sur l’accompagnement de Picardie La Gazette sur l’ensemble de la procédure, et même après la publication, notamment pour les avis d’attribution. Nous essayons de communiquer le plus possible sur la passation des marchés publics et de mettre en avant que le BOAMP n’est pas l’unique choix pour les marchés à procédure adaptée. Tout en bénéficiant du contenu rédactionnel de Picardie La Gazette, qui couvre l’ensemble du territoire des Hauts-de-France et qui touche tous les acteurs économiques.

En savoir plus sur la tarification

– Marché de 25 000 à 90 000 euros HT : formule éco de 90 euros HT avec dématérialisation du marché et résumé d’annonce dans Picardie La Gazette.

– Marché de 90 000 à 5 548 000 euros HT (travaux) ou 221 000 euros HT (fournitures et services) : dématérialisation offerte sur le site www.marchespublics.pro + tarif au lignage de l’annonce dans le journal (prix moyen constaté : 550 euros HT).

– Marché formalisé : envoi des annonces sur le BOAMP et JOUE (tarification propre au BOAMP et JOUE) + dématérialisation offerte pour toute parution sur le journal.

Pour plus d’informations : Arnaud Sellier, responsable du service Marchés publics à Picardie La Gazette au 06.17.87.32.62 – arnaud.sellier@picardiegazette.fr.