Cap Oise Hauts-De-France a de nouveaux projets

Avec ses dix ans d’expérience, la centrale d’achat public présidée par Didier Jeudon continue de séduire sa clientèle grâce à sa proximité, sa réactivité et sa diversité. Cap Oise prévoit d’enrichir son offre et de recruter pour accroître davantage son ancrage régional. 2019 est une année riche pour Cap Oise Hauts-de-France. Après l’élection de Didieu […]

323
Cap Oise Hauts-de-France souhaite renforcer sa présence sur le terrain à travers des salons.

Avec ses dix ans d’expérience, la centrale d’achat public présidée par Didier Jeudon continue de séduire sa clientèle grâce à sa proximité, sa réactivité et sa diversité. Cap Oise prévoit d’enrichir son offre et de recruter pour accroître davantage son ancrage régional.

2019 est une année riche pour Cap Oise Hauts-de-France. Après l’élection de Didieu Jeudon, son nouveau président, la centrale d’achat public fête également son dixième anniversaire. Pour l’occasion, et aussi pour assoir encore davantage son fort ancrage régional, plusieurs projets sont actuellement en cours. « Nous souhaitons renforcer notre force commerciale en recrutant des profils expérimentés, participer à des mini salons, des salons institutionnels, organiser des petits-déjeuners thématiques… Cela nous permettrait de renforcer notre présence sur le terrain », indique Henri Sabatié-Garat, délégué général de la structure. « Car on le sait, ce que nos clients apprécient, c’est notre proximité avec eux ». La réactivité de la centrale est également un atout souvent évoqué par les 600 clients actifs qui composent son porte-feuille. « Nous travaillons en majorité avec des partenaires fournisseurs locaux, ce qui facilite grandement la fluidité des échanges et les délais », précise le délégué général, qui s’assure du bon suivi de la clientèle durant toute la durée du cycle de vente.

50% d’activité en deux ans

Grâce à la grande diversité de son offre, qui va du mobilier aux panneaux de signalisation, en passant par les denrées alimentaires, les produits d’hygiène et d’entretien ou encore la quincaillerie, Cap Oise Hauts-de-France réussit à capter une clientèle très large et à s’adapter à tous types d’interlocuteurs : enseignement supérieur, bâtiments publics, bailleurs sociaux, bâtiments publics etc. « Nous avons fait le choix de ne pas nous spécialiser dans un domaine en particulier et de nous adresser à tous avec la même qualité de service, du gros compte à la petite commune de 500 habitants », insiste Henri Sabatié-Garat. Une stratégie qui porte ses fruits, puisqu’en 2018 et 2019, l’activité de la centrale a augmenté de +50% par rapport à 2017. Dans les deux prochaines années, Cap Oise Hauts-de-France prévoit également d’élargir son offre. « Comme il y a une forte appétence là-dessus, nous avons décidé de proposer des logiciels pour les postes de travail et les serveurs et de nous positionner sur de nouveaux marchés, comme celui de l’électro-ménager, entre autres ». Actuellement composée de 13 collaborateurs, l’équipe de la centrale devrait elle aussi s’étoffer avec le recrutement d’une ou de deux nouvelles personnes d’ici à la fin de l’année pour accompagner le développement de la structure.