Accompagnement financier et humain

Initiative Somme France Active Picardie est un acteur incontournable de la création et reprise d’entreprises. Entretien avec sa directrice Claudine JacobTernisien, qui en détaille l’accompagnement et les actions. Pouvez-vous rappeler comment se structure votre offre d’accompagnement et de services ? Claudine Jacob-Ternisien : La spécificité de notre champ d’intervention dans l’accompagnement des porteurs de projets, […]

219
Au programme du Mois de la création, de nombreux ateliers thématiques.

Initiative Somme France Active Picardie est un acteur incontournable de la création et reprise d’entreprises. Entretien avec sa directrice Claudine JacobTernisien, qui en détaille l’accompagnement et les actions.

Pouvez-vous rappeler comment se structure votre offre d’accompagnement et de services ?

Claudine Jacob-Ternisien : La spécificité de notre champ d’intervention dans l’accompagnement des porteurs de projets, qu’ils soient créateurs ou repreneurs, c’est l’accompagnement financier. Cette spécificité présente dans notre association depuis sa création en 1997 s’est renforcée en 2018 : à notre accompagnement financier antérieur s’ajoute l’offre France Active. Nous soutenons les entrepreneurs du territoire, autour du triptyque conseilfinancement-mise en réseau.

Quels sont précisément ces outils de financement ?

Ils ont en premier lieu un effet facilitateur pour l’obtention des financements bancaires. Le prêt d’honneur – ou prêt à taux zéro – est une ressource d’un montant moyen de 6 000€ dont la finalité est de couvrir les besoins de trésorerie inhérents au démarrage de l’activité. Nous proposons également des garanties bancaires pour les créateurs d’entreprises demandeurs d’emploi, ou habitants en quartier politique de la ville, ou en Zone de revitalisation rurale (ZRR), les jeunes de moins de 26 ans, les femmes créatrices et les entrepreneurs engagés. Viennent ensuite les prêts solidaires pour les entrepreneurs relevant de l’Économie sociale et solidaire. Prenons un exemple concret : en s’adressant à nous, un porteur de projet inscrit à Pôle emploi qui envisage de créer une entreprise commerciale, artisanale, ou de services pourra conforter sa trésorerie de départ par l’obtention d’un prêt à taux zéro remboursable sur une durée comprise entre 24 et 48 mois, et obtenir une garantie sur les prêts bancaires accordés par sa banque. La mobilisation de ces deux outils de financement, qui se fait dans le cadre d’un processus de conseil et de mise en réseau, aura un effet positif pour l’obtention des crédits bancaires et donc la concrétisation du projet. Cette spécificité métier d’accompagnateur, d’expert dans le domaine financier, nous est reconnue par le Conseil régional Hauts-de-France, qui nous a labellisé « Opérateur Starter pour la phase structuration financière ». Dans le département de la Somme, nous sommes le seul organisme labellisé sur ce volet.

Quelle place occupe le Mois de la création dans votre action ?

Le Mois de la création reprise d’entreprises est une action que nous portons depuis 16 ans et qui au fil des ans s’est inscrit dans le paysage local. Sa finalité est simple, il s’agit de renforcer la dynamique entrepreneuriale du département, en organisant un temps fort sur l’ensemble du territoire. Le Mois s’inscrit tout naturellement dans nos actions générales : tout au long de l’année nous déclinons notre offre de services sur l’ensemble de la Somme, avec une présence régulière dans les Communautés de communes, en collaboration étroite avec la CCI Amiens-Picardie, ainsi qu’avec les banques et les experts-comptables qui accompagnent au quotidien les porteurs de projets. C’est donc avec ces mêmes partenaires – la CCI Amiens-Picardie, les Communautés de communes et d’agglomération, l’Ordre régional des experts-comptables, la Fondation Caisse d’Épargne Hauts de France et le Crédit agricole Brie Picardie – que nous l’organisons.

Quel est le secret de la longévité du Mois de la création ?

À mon sens : un programme riche qui répond aux questions que se posent les porteurs de projet, la proximité géographique et humaine, des intervenants experts dans leur domaine. Chaque année, grâce à la mobilisation de tous les acteurs du territoire, l’ensemble des manifestations touche entre 800 et 1 000 personnes qui apprécient la qualité des ateliers et l’effet facilitateur des mises en relation avec les professionnels. Nous constatons également des effets indirects, comme la mise en réseau de porteurs de projet entre eux. Une des forces du programme du Mois, c’est qu’il est complémentaire de l’offre que propose tout au long de l’année les réseaux d’accompagnement.

Quelles sont les spécificités et points forts de cette édition 2019 ?

L’un de nos fondamentaux dans l’organisation du Mois de la création est de savoir apporter de l’innovation dans une action qui se reconduit d’année en année. Cette édition ne déroge pas à la règle : le partenariat avec France Bleu nous permet de bénéficier de deux émissions spéciales en matinée sur le sujet de la création d’entreprise, il y aura également des ateliers à Amiens, au cours desquels le dialogue avec les participants sera privilégié, d’autres ateliers seront dédiés à l’importance du digital dans la conduite de son projet, et de son entreprise. L’atelier « Entreprendre se conjugue au féminin » alliera lui témoignages et saynètes théâtrales.

Retrouvez le programme complet du Mois de la création sur la page Facebook Mois de la création.