Trois opérations en cours sur Saint-Quentin

À l’invitation de l’Agglo du Saint-Quentinois, trois promoteurs privés ont présenté leur programme de construction d’immeubles de bureaux. Proposés à la vente ou à la location, ces nouveaux espaces de travail seront situés soit sur le Parc des autoroutes soit sur le site de l’ancienne friche Cordier. Trois projets d’immeubles de bureaux portés par des […]

Esquisse du futur programme SQ’ Parc (parc d’activités des Autoroutes) porté par DBR.

À l’invitation de l’Agglo du Saint-Quentinois, trois promoteurs privés ont présenté leur programme de construction d’immeubles de bureaux. Proposés à la vente ou à la location, ces nouveaux espaces de travail seront situés soit sur le Parc des autoroutes soit sur le site de l’ancienne friche Cordier.

Trois projets d’immeubles de bureaux portés par des promoteurs privés sont en cours sur Saint-Quentin, venant ainsi compléter le dispositif propre à l’Agglo du Saint-Quentinois. Les directeurs de programmes ont eu l’opportunité de venir les présenter le 2 juillet dernier dans le cadre du rendez-vous « Les rendez-vous du Dév Éco » proposé par le service du Développement économique de la communauté d’agglomération. Les acteurs économiques du territoire ont été accueillis à l’espace Créatis par Héloïse Larzillière, responsable Industrie et services de l’industrie et Bertrand Dauvin, responsable Promotion-prospection.

Qualité architecturale

Voisine de l’espace Créatis, l’ancienne friche Cordier devrait être démolie en fin d’année pour laisser place à un ensemble de bureaux commercialisé par la société Aventim d’ici fin 2020. Son directeur des programmes, Guillaume Levannier, a présenté le projet qui devrait « s’inscrire en extension de l’espace Créatis. L’entrée pourrait être mutualisée. Pensé dans une architecture moderne, le projet fait la part belle aux espaces paysagers, autour d’un espace où des arbres déjà existants seront préservés et valorisés. Côté ambiance, l’idée est de jouer sur le bois et le métal. À l’intérieur, les bureaux sont modulables en petites ou grandes surfaces ». Spécialisée dans les ensembles de bureaux à taille humaine, la société DBR a choisi Saint-Quentin pour son statut de ville moyenne, la qualité de l’environnement de la zone du Parc des autoroutes et l’accessibilité aux axes autoroutiers. Le programme baptisé SQ’Parc se compose d’un ensemble de trois immeubles indépendants, soit environ 1 400 m2 de bureaux à construire sur un terrain de 6 300 m2. Là aussi le promoteur a fait le choix du bois en façade, pour son côté « chaleureux » a précisé Sylvain Roger en charge du programme.

Une offre clés en mains

Récemment signé sur le territoire, le programme de la société Beci SAS comportera des bureaux uniquement proposés à la location. « Nous préférons rester propriétaire de l’ensemble, a précisé Olivier Dondt, directeur du développement. La société accompagne les PME, les artisans en leur proposant des bâtiments modulables. Le module type est de 320 m2. Beci SAS peut aussi répondre à la demande d’un bureau aménagé avec une offre d’adaptation complète clé en mains », a-t-il exposé.