Imaginer le commerce de demain avec CommerceLab

Accompagner les commerçants dans leur transition digitale et présenter le commerce de demain aux consommateurs, tel est l’idée de ce nouveau lieu saint-quentinois. Le commerce de demain ne ressemblera pas à celui d’aujourd’hui. Les mutations sont en cours depuis de nombreuses années. Les villes le savent. Quant aux commerçants, ils sont encore peu à avoir […]

Ce nouveau lieu attire la curiosité tant des consommateurs que des commerçants.

Accompagner les commerçants dans leur transition digitale et présenter le commerce de demain aux consommateurs, tel est l’idée de ce nouveau lieu saint-quentinois.

Le commerce de demain ne ressemblera pas à celui d’aujourd’hui. Les mutations sont en cours depuis de nombreuses années. Les villes le savent. Quant aux commerçants, ils sont encore peu à avoir pris la mesure de ce changement, gérant plutôt le quotidien que de réfléchir à l’avenir. À Saint-Quentin, la municipalité accompagne les commerçants dans ce changement : formation aux outils du web et réseaux sociaux, animations le samedi, soutien aux initiatives des associations de commerçants… La dernière initiative a été lancée en juin dernier avec l’ouverture d’un CommerceLab au coeur du centreville dans l’une des rues piétonnières. « C’est un guichet unique à destination des professionnels du commerce et de leurs clients en recherche d’informations », explique Hervé Halle, président du Conseil du commerce.

Découvrir et tester des objets connectés

Comme son nom l’indique, ce lieu se veut un laboratoire. Qu’il soit commerçant ou consommateur, le visiteur pourra découvrir et utiliser des objets connectés qui feront le commerce de demain, comme le bar connecté pour payer sa boisson via son smartphone, ou un miroir interactif avec lequel il est possible d’essayer des vêtements de façon virtuelle. « Tous les six mois, de nouveaux objets connectés seront proposés par notre partenaire », rassure Hervé Halle pour attirer la curiosité des consommateurs et l’envie d’équiper son commerce. Le CommerceLab se veut aussi être un incubateur du commerce pour un porteur de projet qui veut se lancer. Un accompagnement sur-mesure, un suivi et une phase de test et d’installation sont proposés par les partenaires du lieu (ville, chambres consulaires, communauté d’agglo, start-up et démonstrateurs numériques du commerce connecté…). Chaque jeudi après-midi est réservé aux démonstrations, aux rendez-vous avec les partenaires ou encore à des permanences thématiques à la demande. Ce lieu est aussi le nouveau siège des Boutiques de Saint-Quentin. La ville ne souhaite pas en rester là. Elle vient de lancer un appel d’offres pour la création d’une marketplace, pour aider les commerçants à accroître leur visibilité et leur flux de clientèle, car « tous les commerçants n’ont pas la possibilité financière ou technologie pour réaliser leur site Internet », constate Frédérique Macarez, le maire.