Des chips 100% made in Oise

À Longueil-Sainte-Marie, Stéphane et Julie Gérard se sont lancés dans la fabrication artisanale de chips, avec une cuisson au chaudron, depuis presqu’un an. Cette particularité fait de leur gamme de chips, une gamme unique fabriquée avec des pommes de terre locales, imprégnée de tout le savoir du terroir. SoChips s’inscrit dans la nouvelle façon de […]

SoChips au goût des cinq baies, d’oignons caramélisés ou encore herbes de Provence.

À Longueil-Sainte-Marie, Stéphane et Julie Gérard se sont lancés dans la fabrication artisanale de chips, avec une cuisson au chaudron, depuis presqu’un an. Cette particularité fait de leur gamme de chips, une gamme unique fabriquée avec des pommes de terre locales, imprégnée de tout le savoir du terroir.

SoChips s’inscrit dans la nouvelle façon de consommer : locale, artisanale et éco-responsable. Exit les chips industrielles, Stéphane et Julie Gérard font redécouvrir à leur façon le mets le plus répandu au monde, venu tout droit des États-Unis. Agriculteur et issu d’une famille d’agriculteurs, Stéphane Gérard, originaire de l’Oise, veut donner un autre visage à son activité : il ambitionne d’être la référence en matière de chips cuites au chaudron, une technique artisanale qui permet de rendre les chips plus croustillantes. « Cette méthode utilise une production discontinue, c’est-à-dire que nous cuisons les chips, de façon très lente, en petite quantité dans un chaudron, plusieurs fois, puis nous passons à l’étape du salage puis à l’étape de l’aromatisation, explique Julie Gérard, cette technique est plus lente, mais nous l’avons choisie pour rester cohérents avec nos valeurs et notre vision de la consommation et le respect de la biodiversité ».

Car les pommes de terre sont locales et issues de l’agriculture conventionnelle. L’huile de haute qualité est également utilisée pour la cuisson ainsi que des arômes naturels pour tous les goûts proposés. Le sel de mer, pour le salage final, est lui aussi français. « Nous fabriquons un produit populaire mais sans faire n’importe quoi, confie Julie Gérard, nous gardons l’esprit du terroir, la pomme de terre est mise en avant et le produit est de qualité grâce à notre travail minutieux ». SoChips propose une dizaine de références, sans conservateurs, sans lactose ni gluten.

Une ambition nationale

SoChips c’est aussi les chips à l’anglaise, plus épaisses. « C’est notre particularité, ainsi les chips mettent aussi en avant la pomme de terre, confie Julie Gérard, nous proposons une gamme de chips plus fines qui est labellisé « Terroir des Hauts-de-France », garantissant notre engagement qualitatif ».

Le couple cherche à se diversifier pour répondre aux demandes de consommation en développant une gamme de snacking, toujours en respectant ses valeurs et ses exigences en matière de qualité.

Pour l’heure, ces chips isariennes sont disponibles dans toute la région du grand nord, jusque Paris. Présente dans les épiceries, bars et caves à vin, SoChips ambitionne de s’étendre sur tout le territoire national pour ainsi promouvoir ce produit à la française. « Notre objectif à moyen terme est de doubler notre production », confie Julie Gérard. Le site emploie actuellement une dizaine de personnes.