L’Europe, levier de développement pour l’ESS

Donato Giuliani, conseiller technique à Bruxelles pour le conseil régional, était convié par la Cress le 20 juin dans les locaux de l’UPJV pour présenter le rôle de l’Europe et ses différents leviers de développement aux acteurs de l’économie sociale et solidaire locaux. À l’issue de son Assemblée générale annuelle qui avait lieu le 20 […]

460
Donato Giuliani est conseiller pour la Région auprès de l’Union européenne.

Donato Giuliani, conseiller technique à Bruxelles pour le conseil régional, était convié par la Cress le 20 juin dans les locaux de l’UPJV pour présenter le rôle de l’Europe et ses différents leviers de développement aux acteurs de l’économie sociale et solidaire locaux.

À l’issue de son Assemblée générale annuelle qui avait lieu le 20 juin dans les locaux flambants neufs de l’UPJV de la Citadelle d’Amiens, la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire (Cress) avait organisé une conférence sur la thématique de l’Europe comme levier de développement pour l’ESS. Celle-ci était animée par Donato Giuliani, conseiller pour la Région Hautsde-France auprès de l’Union européenne. Après cette présentation, qui a soulevé bon nombre de réflexions et interrogations, des ateliers de travail étaient proposés pour mettre en pratique les conseils prodigués par l’expert.

Information, lobbying

« Pour moi l’Europe est l’un des meilleurs projets au monde : elle permet de lutter contre le rétrécissement de l’espace démocratique et de viser une meilleure justice sociale », a affirmé Jean-Michel Bondu, vice-président de la Cress Hauts-de-France, en guise de préambule. Un projet puissant, donc, mais également très complexe. Et c’est pour démystifier le rôle et les procédures des institutions européennes que Donato Giuliani est intervenu auprès des acteurs de l’ESS : « Il n’y a pas de région en Europe qui ne soit pas représentée à Bruxelles. Beaucoup de décisions sont prises là-bas et l’Europe offre également de nombreuses opportunités de financements. » L’expert a également rappelé son rôle auprès de cette institution. « Nous faisons de l’accompagnement pour l’accès aux financements, les démarches administratives et l’aide à la recherche de partenaires. Nous faisons aussi en sorte de peser à travers le lobbying, les relations publiques et la valorisation de la région sur la scène européenne. »

Tactique et stratégie

La stratégie représente aussi une part importante de l’activité de Donato Giuliani et ses collaborateurs, dirigés par Romain Nivelle. « La dimension tactique est capitale à Bruxelles », insiste l’expert. « Plusieurs éléments entrent en compte : le rapport au temps, les programmes européens étant généralement bâtis sur cycles de six ans, les forces morales et les forces matérielles. » Devant une assemblée intéressée, Donato Giuliani a rappelé les clés d’une bonne conduite à adopter : « Il est nécessaire d’être bien informé, de bien raisonner, de bien déléguer et de se décider au bon moment. Le facteur chance est aussi déterminant. » Des conseils qui seront très probablement utiles aux acteurs locaux, qui se sentent souvent impuissants face à la complexité du système européen, comme l’ont souligné plusieurs d’entre eux à l’issue de l’intervention.