Le village PME fait revivre la friche BSL

Le bâtiment réhabilité pour accueillir le village PME sur l’ancienne friche BSL Industrie, à Soissons, a été officiellement inauguré en mars dernier. Dans ce nouveau parc d’activités dédié à l’artisanat, 34 cellules ont été aménagées pour des TPE et PME. L’entrée dans les lieux des premiers acquéreurs est programmée pour la fin d’année. Après dix […]

425

Le bâtiment réhabilité pour accueillir le village PME sur l’ancienne friche BSL Industrie, à Soissons, a été officiellement inauguré en mars dernier. Dans ce nouveau parc d’activités dédié à l’artisanat, 34 cellules ont été aménagées pour des TPE et PME. L’entrée dans les lieux des premiers acquéreurs est programmée pour la fin d’année.

Après dix mois de travaux, l’ancien bâtiment de la friche BSL Industrie est officiellement devenu « le village PME » en mars dernier. Il a été inauguré en présence de Jean-Marie Carré, président de l’agglomération du Soissonnais, qui a initié le projet, Nicolas Basselier, préfet de l’Aisne, Olivier Engrand, conseiller régional, et Olivier Tordeux, conseiller départemental, président de la Seda, en charge de l’aménagement et de la commercialisation des cellules. En 2010, la Communauté d’agglomération a vu dans l’acquisition de la friche industrielle BSL Industrie, située dans le quartier de la gare, l’opportunité de créer un nouveau parc économique et d’y développer l’offre de surfaces moyennes à destination des PME/ PMI. Le choix opéré par la collectivité a été de reconvertir le bâtiment existant et de lui conserver son ambiance industrielle. En effet, BSL Industrie spécialisée dans la chaudronnerie a été, avant sa cessation d’activité en 2002, l’un des fleurons de l’industrie métallurgique qui a contribué à faire du Soissonnais un territoire d’industrie.

Prospection en cours

Installé dans une halle vitrée et colorée, le village PME a vocation à accueillir des artisans et des dirigeants de PME dans des locaux adaptés. La commercialisation des 34 cellules, soit 6 000 m² modulables par tranche de 200 m², est en cours, elle a été confiée à la Seda. En septembre 2018, des visites étaient organisées sur le site pour permettre aux artisans et dirigeants de PME de se rendre compte de la taille du bâtiment et des cellules. Les éventuels acquéreurs qui souhaitent découvrir les espaces « en situation réelle » peuvent encore aujourd’hui visiter une cellule témoin. Les locaux sont proposés à la vente dès 500 euros HT du m² . Quatre compromis sont en cours de signature pour un total de 1 000 m² . Les travaux d’aménagement et de cloisonnage des cellules nécessaires pour répondre aux besoins des futurs acquéreurs ont débuté. L’entrée dans les locaux pour les premiers occupants est programmée d’ici la fin de l’année. Le projet prévoit également l’aménagement de deux accès poids lourd et de 98 places de stationnement en périphérie de la halle.