La FNAIM insiste sur la compétence de ses professionnels

La Chambre de l’immobilier FNAIM de Picardie/ Pas-deCalais organisait ses Assises de l’immobilier en mai dernier, au Château de Flixecourt. De très nombreux professionnels s’y sont rendus et ont pu parler RGPD, cyber attaques ou ventes de biens en copropriété. Au-delà de l’assemblée générale classique, les Assises de l’immobilier proposées par la Chambre FNAIM Picardie/ […]

365
Les assises de l’immobilier ont eu lieu en mai dernier au Château de Flixecourt.

La Chambre de l’immobilier FNAIM de Picardie/ Pas-deCalais organisait ses Assises de l’immobilier en mai dernier, au Château de Flixecourt. De très nombreux professionnels s’y sont rendus et ont pu parler RGPD, cyber attaques ou ventes de biens en copropriété.

Au-delà de l’assemblée générale classique, les Assises de l’immobilier proposées par la Chambre FNAIM Picardie/ Pas-de-Calais visait à réunir les adhérents du premier syndicat des professionnels de l’immobilier. « Depuis bientôt 70 ans, la Fédération nationale de l’immobilier est la référence du secteur, pour les professionnels, les pouvoirs publics et les consommateurs. Du côté de nos adhérents, en 2018, ce sont plus de 25 journées de formation qui ont été menées, sans oublier la tenue de notre Congrès de l’immobilier en novembre, au Carrousel du Louvre. Plus localement, c’est aussi notre réunion d’information sur la loi Elan, organisée fin février à Amiens. L’évolution de nos métiers passe par une meilleure connaissance de ces métiers, justement par le grand public et les pouvoirs publics », rappelait en préambule lors de l’ouverture des Assises, Jean-François Hanot, président de la Chambre Picardie/ Pasde-Calais de la FNAIM. Ce juste avant le traditionnel rapport financier de l’exercice 2018, présenté par le trésorier Gauthier d’Hautefeuille, l’approbation des comptes, et l’annonce du budget prévisionnel 2019.

L’enjeu de la formation

Le sujet de la formation des professionnels de l’immobilier fait partie des combats de la fédération depuis plusieurs dizaines d’années. Formation à l’entrée dans ces métiers mais aussi formation tout au long de la vie, pour garantir des prestations de qualité aux clients et permettre de sécuriser les transactions. « La loi Alur a inscrit l’obligation de formation pour tout professionnel exerçant dans l’immobilier. Nous avons nos champions, ici sur notre territoire, qui sont mis à l’honneur lors de la remise des trophées de la formation durant ces Assises », soulignait Jean-François Hanot avant de laisser la parole au représentant de Galian pour la présentation des services dédiées aux professionnels de l’immobilier. « En matière de RGPD et de cyber attaque de vos données, nous proposons des diagnostics qui permettent tout d’abord de voir si vous êtes en phase avec la nouvelle réglementation. Ce ne sont pas de simples sujets d’actualité mais de vrais sujets de fonds », alertait Pascal Ostermann, responsable de développement Garantie financière chez Galian. De son côté Romain Cartier, célèbre agent immobilier venu de Dijon, tenait une conférence sur “Savoir vendre un bien en copropriété“. Au-delà des éléments très techniques, son message était clair : « Il faut détruire cette image réductrice d’ouvreurs de portes et porteurs de clés. Nous sommes de vrais experts avec un devoir de conseil et un rôle de négociateur et de rédacteur. À nous de mettre en avant nos compétences et notre engagement. »