Bilan INSEE 2018 : une bonne année sauf pour l’emploi

L’institut de statistiques vient de dévoiler une étude sur l’économie régionale en 2018. Le bilan est plutôt positif, avec de nombreux voyants au vert. Seul le marché de l’emploi affiche une légère baisse, pour la première fois depuis 2015. En 2018, la croissance économique en France s’est poursuivie à un rythme plus modéré (+1,7%) qu’en […]

508
L’emploi est en léger repli en 2018.

L’institut de statistiques vient de dévoiler une étude sur l’économie régionale en 2018. Le bilan est plutôt positif, avec de nombreux voyants au vert. Seul le marché de l’emploi affiche une légère baisse, pour la première fois depuis 2015.

En 2018, la croissance économique en France s’est poursuivie à un rythme plus modéré (+1,7%) qu’en 2017 (+2,3%). Les Hauts-de-France s’inscrivent dans cette tendance même si certains indicateurs é c o n o m i q u e s marquent légèrement le pas. C’est le cas de l’emploi, qui a baissé de 0,1% dans la région, alors que la progression se poursuit au niveau national. « On compte 2 400 emplois en moins en 2018. Ce repli trouve en partie son origine dans la régression de l’emploi dans le secteur public », note Delphine Léglise, chef de la division conseils aux acteurs publics régionaux à l’Insee. Parmi les secteurs qui se portent le mieux, la construction et les services marchands. L’industrie et l’intérim, eux, sont en recul. Sur un an, l’emploi intérimaire a diminué de -7,4% dans la région.

Boom de la création d’entreprise

En dehors de cette situation sur l’emploi, les autres indicateurs économiques sont au vert, à commencer par le taux de chômage. En 2018, 11% de la population active dans la région était sans emploi, un taux qui n’avait jamais été aussi bas depuis plus de dix ans. Le nombre de créations d’entreprises continue lui aussi de progresser. L’année dernière, 39 600 entreprises ont ainsi été créées. « Un dynamisme marqué par le régime des micro-entrepreneurs et par les secteur du commerce, des transports et de l’hébergement », précise Delphine Léglise. C’est dans la Somme que la création d’entreprise a le plus évolué, avec une augmentation de +37,6% et dans une moindre mesure, dans le Nord (+15,3%) et dans l’Oise (+12%). Si l’agriculture affiche un bilan assez mitigé à cause de conditions climatiques qui ont pénalisé les récoltes, le tourisme présente une fréquentation record, porté par une augmentation du nombre de touristes et de nuitées, aussi bien dans les hôtels que dans les campings. L’Oise est le département qui a connu la plus belle évolution en 2018, avec +7,6% du nombre de nuitées. « Cette année exceptionnelle a été celle du souvenir. Les différentes commémorations ont fait venir beaucoup d’étrangers, plus particulièrement des Britanniques et des Australiens », ajoute Delphine Léglise. Dans les transports, les chiffres sont également positifs. Le nombre de véhicules immatriculés a augmenté de 3% par rapport à 2017. Les aéroports de Beauvais-Tillé et Lille-Lesquins ont accueilli 5,9 millions de passagers (+5,7%) et l’Eurostar a transporté 10,6 millions de passagers (+6,5%). La reprise du transport routier et de marchandises à l’intérieur des Hauts-de-France se confirme elle aussi (+7,5%). Une hausse qui reflète le dynamisme du secteur logistique de la région, que ce soit pour la vente par correspondance historique ou pour les grands acteurs de la vente en ligne.