Un bib gourmand en baie de somme

Le restaurant La Clé des champs de Favières est le seul à décrocher un Bib Gourmand au Michelin dans les Hauts-de-France. Une satisfaction pour les deux propriétaires qui visaient cette récompense. Les clients sont plus nombreux. Il y a à peine deux ans et demi qu’Adeline et Nicolas Chamoix, venus de Boulogne-sur-Mer, ont repris La […]

Adeline et Nicolas Chamoix, Bib Gourmand en main.

Le restaurant La Clé des champs de Favières est le seul à décrocher un Bib Gourmand au Michelin dans les Hauts-de-France. Une satisfaction pour les deux propriétaires qui visaient cette récompense. Les clients sont plus nombreux.

Il y a à peine deux ans et demi qu’Adeline et Nicolas Chamoix, venus de Boulogne-sur-Mer, ont repris La Clé des champs à Favières. Le rapport qualité/ prix sur lequel ils avaient misé au départ porte déjà ses fruits, et quels fruits ! Ils viennent d’obtenir un Bib Gourmand avec deux fourchettes au Michelin : « C’était le but qu’on s’était fixé, racontent-ils. Nous voulions gagner en régularité, avoir plus de monde en semaine, car le week-end on fait le plein. Nous ne nous attendions pas à l’avoir si vite. Nous sommes les seuls dans les Hauts-de-France a obtenir cette distinction, et pourtant les Hauts-de-France, c’est grand. Maintenant, il faut la garder ! »

Le critique comblé

Selon le rédacteur du Bib Gourmand : « On sent la volonté de bien-faire et la vraie gourmandise que prend le chef à exécuter ses plats, à l’instar de ce beau carrelet de nos côtes farcies, accompagné de son risotto d’avoine au butternut et d’une hollandaise à la verveine. On se régale. » Le couple a laissé derrière la décoration rustique pour une ambiance aux tons pastels rappelant les couleurs de la Baie de Somme. Là encore, le critique gastronomique savoure : « On s’installe dans une salle à la décoration épurée et contemporaine pour déguster une cuisine aux saveurs marquées, aux cuissons et assaisonnements maîtrisés. » Il met en avant les escargots du Marquenterre, oeuf mollet et émulsion de persil en entrée, et le croquant amande, cerises, mousseline vanille et baies noires.

Toujours se remettre en question

Les prix des menus sont de 22 euros, 32 et 49 euros. Les clients viennent déjà plus nombreux dans la salle de 50 couverts, Bib Gourmand souvent en main. Adeline demande toujours à chacun si tout va bien : « Il faut se remettre en question, essayer de toujours faire mieux », estime le couple, qui mise beaucoup sur des produits locaux comme les poissons livrés par un pêcheur du Crotoy. « Des sites comme Tripadvisor ou Instagram, qui est un Facebook puissance dix, permettent aussi de séduire une nouvelle clientèle. » Le duo, qui emploie huit salariés, se fait un plaisir de changer la carte tous les deux mois afin de titiller la curiosité des papilles des gourmets, de profiter au maximum des produits de saison et de proposer une cuisine d’auberge remise au goût du jour. La clé des champs n’en a pas fini d’étonner ses clients, pour leur plus grand bonheur.