UMIH80, plus que jamais unis

Lors de l’Assemblée générale de l’UMIH80 qui se tenait le mois dernier à la chambre des métiers et de l’artisanat de Boves, plusieurs mots d’ordre ont été rappelés dont ceux de rester unis et de recruter différemment. « Nous avons régulièrement besoin de nouvelles recrues. Mais c’est à nous de réagir pour trouver de nouveaux […]

465
L’AG de l’UMIH80 dévoile de nombreux sujets.

Lors de l’Assemblée générale de l’UMIH80 qui se tenait le mois dernier à la chambre des métiers et de l’artisanat de Boves, plusieurs mots d’ordre ont été rappelés dont ceux de rester unis et de recruter différemment.

« Nous avons régulièrement besoin de nouvelles recrues. Mais c’est à nous de réagir pour trouver de nouveaux talents et les motiver à rester parmi nous. Le management à l’ancienne, c’est terminé. C’est à nous de faire des efforts et de nous adapter », lançait Christophe Duprez, président de l’UMIH80 lors de l’Assemblée générale. 100 000 postes sont à pourvoir dans les métiers de l’hôtellerie-restauration, rappelle avec insistance l’organisation patronale du secteur. Comment attirer et garder les jeunes dans ces professions ? À l’échelle locale, l’UMIH80 s’est rapprochée d’experts comme les missions locales. Celle du Grand Amiénois a donc organisé un forum de l’emploi à Amiens début avril et un autre sur la côte courant mars, proposé par Pôle Emploi. « 1 200 jeunes diplômés ou non sont venus rencontrer les entreprises du secteur pour des contrats pérennes ou saisonniers. C’est notre combat au quotidien que d’aller parler aux jeunes et à leurs parents. Il faut aller encore plus loin et parler aux maires, aux entreprises, aux centres de formation », soulignait Christophe Ramis, directeur de la mission locale. Lors de l’AG, les adhérents ont également pu redécouvrir UMIH Pass, la toute nouvelle plate-forme numérique qui leur est exclusivement réservée et qui combine l’équivalent d’un comité d’entreprise, avec une centrale d’achats et un portail Extranet offrant au chef d’entreprise l’accès à une information fiable et d’actualité pour la gestion de son entreprise.

Actualité morose et concurrence d’Airbnb

Le mois de janvier 2019 confirmait le ralentissement observé en décembre 2018. Les segments moyen et haut de gamme sont les plus touchés avec l’impact des gilets jaunes. « Plus que jamais il nous faut rester unis. L’UMIH est la première organisation professionnelle du secteur de l’hôtellerie-restauration, a repris Christophe Duprez. Cela représente plus de 800 000 salariés, un poids lourd dans cette filière. De plus, la réforme professionnelle a donné la création des Opco, les Opérateurs de compétences, qui remplaceront les Opca, Organisme paritaires collecteurs agréés. » Sûrement de quoi redonner à ces entreprises, qui sont le plus souvent de petites structures, les moyens de former leurs salariés. Dans le même temps, la menace d’Airbnb bouleverse les équilibres déjà fragiles entre hôtels, restaurants et commerces de proximité. Le secteur de l’hôtellerie subit cette concurrence déloyale à plusieurs niveaux. 90% des locations meublées en France ne sont ni enregistrées, ni déclarées.