Logement : Brigitte Fouré dresse un état des lieux positif à Amiens

Brigitte Fouré, maire d’Amiens, a présenté fin janvier son bilan en matière de logement. Côté construction et rénovation, les chiffres sont très encourageants et témoignent de l’attractivité de la ville. « En offrant une qualité de vie agréable, l’attractivité de la ville est avérée. Elle attire les entreprises et les salariés », insiste Brigitte Fouré, […]

594
Pour rendre la ville plus attractive, Brigitte Fouré mise, entre autres, sur une offre de logements de qualité.

Brigitte Fouré, maire d’Amiens, a présenté fin janvier son bilan en matière de logement. Côté construction et rénovation, les chiffres sont très encourageants et témoignent de l’attractivité de la ville.

« En offrant une qualité de vie agréable, l’attractivité de la ville est avérée. Elle attire les entreprises et les salariés », insiste Brigitte Fouré, pour mettre en avant sa politique du logement, présentée fin janvier. Avec plus de 3 000 emplois créés en trois ans, le maire d’Amiens souhaite « accompagner le développement économique en offrant un cadre de vie agréable » à ses habitants. Dans le privé, ce sont donc 2 400 logements qui ont été construits depuis quatre ans. Côté prix, la ville se félicite également de la stabilité des loyers. « Nous sommes l’une des seules villes au niveau national qui n’a pas vu augmenter ses loyers depuis vingt ans. C’est une manière très puissante de préserver le pouvoir d’achat des ménages sur le territoire. Dans le locatif, les prix se situent autour de 12 euros le mètre carré », précise Jean-Christophe Loric, adjoint au maire en charge de l’urbanisme et du logement.

Une aide à la rénovation

Les propriétaires ne sont pas en reste puisque la municipalité leur proposera bientôt une subvention sous conditions de ressources et pouvant aller jusqu’à 3 000 euros par an pour les rénovations thermiques. Il en est de même pour les travaux d’adaptation au vieillissement. « Tous les Amiénois ne pourront pas bénéficier du réseau de chaleur car l’installation pour s’y raccorder implique un coût important. Nous avons donc décidé d’utiliser les recettes de la Semop pour leur permettre de rénover leurs logements sur le plan énergétique », poursuit Brigitte Fouré. L’offre pour les étudiants s’est elle aussi étoffée, avec 700 logements livrés depuis 2015 et 1 500 permis de construire délivrés pour des logements qui seront livrés dans les deux prochaines années. « Cela a permis de contenir les loyers et d’améliorer la qualité des logements proposés en luttant contre les divisions excessives de maisons », ajoute le maire. Du côté des logements sociaux, là aussi, la Ville n’a pas ménagé ses efforts. « 80% des Amiénois sont éligibles aux logements locatifs sociaux. Nous devons donc pouvoir répondre aux besoins du plus grand nombre ». Sur les quatre dernières années, ce sont ainsi 1 406 logements de ce type qui ont été agréés dans tous les quartiers de la ville : « Les objectifs de 2020 en matière de logements sociaux ont déjà été atteints. »