EVONIK REXIM, LEADER SUR SON SECTEUR

Evonik Rexim, installé à Ham depuis 1950, est le leader mondial des fabricants de produits chimiques de spécialité, autrement dit acides aminés. Dans les années 1980, Rexim passe dans le giron allemand Dégussa, entreprise de chimie de spécialité nutrition. En 2007, elle prend le nom d’EvonikRexim. Le site de 17 hectares abrite des bâtiments où […]

899
Daniel Fricker, directeur du site

Evonik Rexim, installé à Ham depuis 1950, est le leader mondial des fabricants de produits chimiques de spécialité, autrement dit acides aminés. Dans les années 1980, Rexim passe dans le giron allemand Dégussa, entreprise de chimie de spécialité nutrition. En 2007, elle prend le nom d’EvonikRexim.

Le site de 17 hectares abrite des bâtiments où sont produits des acides aminés et compléments nutritionnels pour la nutrition des humains. Ce sont des principes actifs à usage pharmaceutique. Les plus grands noms de laboratoires pharmaceutiques dans le monde sont ses clients. Les filiales, l’une à Lauterbourg en Alsace fait des huiles techniques pour la nutrition, celle de Roussillon dans l’Isère fabrique de l’Aérosil qui entre dans la composition des pneumatiques et la troisième à Tours est consacrée aux produits cosmétiques. Le groupe emploie 35 000 personnes dans 180 pays dont 200 à Ham. Evonik fabrique un seul produit vendu au grand public, Medox, qui est un antioxydant composé à 100% de produits naturels.

SÉCURITÉ ET BIEN-ÊTRE

Daniel Fricker, directeur du site, détaille les mesures prises : « Nous avons une équipe de première intervention sur le site. Un de nos employés est d’ailleurs le responsable de la caserne des pompiers de Ham. Nous accueillons sur le site outre la caserne de Ham, celles de Péronne et Saint-Quentin qui viennent régulièrement faire des exercices en réel. La journée de solidarité est consacrée à des formations sécurité et qualité. Il ne peut y avoir de manquements aux règles de sécurité, que ce soit pour changer une ampoule électrique ou monter sur une nacelle. » D’ici quelques mois, Evonik Rexim pense à développer des modules de formation spécifiques, qui seraient proposés à des agents polyvalents. Celle-ci travaille en collaboration avec le responsable de Bonduelle à Estrées-Mons qui mettent leurs expériences en commun afin de réussir à obtenir un risque zéro, même si cela est très difficile.

La formation est aussi une des valeurs de l’entreprise. Evonik Rexim emploie différents corps de métiers à Ham, le site a une direction de la qualité : elle est certifiée ISO 9000,14000, 50001, 22000 et par de nombreux organismes internationaux. Les diplômes requis vont du BTS, DUT à celui d’ingénieur. Daniel Fricker développe un nouveau concept mis en place en 2018 : « Depuis cette année, nous avons embauché 20 personnes en CDD qui font une certification de qualification professionnelle. Cela consiste à travailler trois semaines sur le terrain et une semaine en cours théorique. C’est un ticket d’entrée pour être opérateur et surtout comprendre l’intérêt de son travail, connaître les différentes tâches effectuées dans la journée, afin que la personne se sente bien dans son poste. » Le site de Ham réalise un chiffre d’affaires de 58 millions d’euros et compte embaucher en 2019.