NOUVELLE ÉQUIPE À LA TÊTE DE LA TECH AMIÉNOISE

L’association amiénoise qui regroupe 80 adhérents vient d’élire à sa tête Clément Egger. Épaulé par les administrateurs, il souhaite poursuivre le travail effectué depuis trois ans et approfondir certaines thématiques. Élu début octobre, Clément Egger, adhérent depuis deux ans de la Tech Amiénoise et spécialiste de l’accompagnement de start-up dans le lancement de produits innovants, […]

767
La Tech Amiénoise est installée dans les locaux du Quai de l’Innovation à Amiens.

L’association amiénoise qui regroupe 80 adhérents vient d’élire à sa tête Clément Egger. Épaulé par les administrateurs, il souhaite poursuivre le travail effectué depuis trois ans et approfondir certaines thématiques.

Élu début octobre, Clément Egger, adhérent depuis deux ans de la Tech Amiénoise et spécialiste de l’accompagnement de start-up dans le lancement de produits innovants, a été élu à la tête de l’association qui regroupe 80 adhérents. « Nous avons autant d’entreprises que d’individuels, et nous ne comptons pas que des structures du numérique, il est important de le rappeler », note Clement Egger avant de poursuivre : « En trois ans, beaucoup de choses ont été faites par l’association. Avec le conseil d’administration nous allons évidemment poursuivre ce travail et continuer notre développement ». Installée au Quai de l’innovation, l’association qui bénéficie d’un budget annuel de 300 000 euros a su imposer sa marque de fabrique avec des évènements comme #LTA, le Startup week-end ou encore son programme de pré-incubation.

INSTALLER DES RENDEZ-VOUS

« Notre objectif est de continuer à proposer entre sept et huit évènements mensuels et organiser deux rencontres thématiques marquantes par an avec des intervenants de poids. Nous avons aujourd’hui un réel savoir-faire : le start-up week-end, qui va changer de nom, est devenu une référence. Notre ambition est de nous ouvrir au-delà du territoire », lance Clément Egger. En 2019, la Tech Amiénoise a déjà identifié deux sujets porteurs: l’open data et les innovations dans le monde agricole. Au-delà de l’apport d’informations, l’association souhaite favoriser les rencontres entre les acteurs locaux ou non et faire le lien entre les entreprises mais également les collectivités.

ACCOMPAGNER LES JEUNES POUSSES

La Tech Amiénoise s’est également distinguée avec son programme de pré-incubation qui a déjà vu passer 4 promotions. « Le niveau de maturité des projets est très intéressant, sur douze incubés l’année dernière nous avons eu neuf créations d’entreprises », souligne Nicolas Zedde, administrateur de l’association. « Nous avons une carte à jouer, nous sommes tous entrepreneurs, la vie d’une entreprise, on la connaît tous. Nous sommes ancrés dans la réalité. Nous devons partager cette expérience avec nos incubés », ajoute Clément Egger. Le 20 décembre prochain, la Tech Amiénoise se lancera dans une nouvelle aventure avec une formation inédite labellisée « Grande école du numérique ». La première promotion de douze étudiants suivra un programme élaboré en partenariat avec Le Cube, un centre de création numérique installé à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de Seine).