FIN DE LA 15E ÉDITION DU MOIS DE LA CRÉATION

La CCI Amiens-Picardie, partenaire « Initiative Somme France » Active Picardie, accueillait la clôture du Mois de la création sous la forme d’un « Speed business meeting ». Une centaine de participants était attendue à la clôture de cette nouvelle édition du Mois de la création. Pour cette soirée particulière, Initiative Somme France Active et la CCI […]

1007
Une centaine de participants a pu s’informer sur les modes de financement à leur disposition.

La CCI Amiens-Picardie, partenaire « Initiative Somme France » Active Picardie, accueillait la clôture du Mois de la création sous la forme d’un « Speed business meeting ».

Une centaine de participants était attendue à la clôture de cette nouvelle édition du Mois de la création. Pour cette soirée particulière, Initiative Somme France Active et la CCI Amiens-Picardie ont imaginé un « Speed business meeting » sur la thématique du financement. Répartis en petits groupes, les porteurs de projets ont pu découvrir les différents acteurs présents autour de plusieurs sujets : innovation, développement, financement participatif, trésorerie… En une dizaine de minutes, des représentants de BPI France, de la Caisse d’Épargne, de la CCI, de l’association Financement Participatif Hauts-de-France ou de La Poste avaient pour mission d’expliquer le fonctionnement de leurs institutions.

ADOPTER UNE STRATÉGIE COMMUNE

« Il est important de savoir que la vie d’un entrepreneur ne ressemble pas à un long fleuve tranquille, mais qu’il y a beaucoup de partage. À tous les porteurs de projets présents ici, sachez que la CCI est votre maison, que nous sommes là pour vous accompagner chaque jour », a déclaré Fany Ruin, présidente de la CCI Amiens-Picardie, en introduction. Cette année, la chambre consulaire a renseigné 1 000 porteurs de projets et accompagné individuellement 380 d’entre eux. Une action encourageante saluée par Bernard Capron, président d’Initiative Somme France Active, qui a lui a évoqué les efforts quotidiens menés par tous les acteurs sur l’ensemble du territoire. « Cette année encore le Mois de la création a organisé des évènements dans 15 lieux différents, pour être au plus près des futurs entrepreneurs. Notre programmation n’est pas statique, elle bouge en fonction des besoins », a-t-il également rappelé en évoquant la thématique de l’innovation venue enrichir les ateliers plus traditionnels.

VENIR CHERCHER DES RÉPONSES

Au gong, l’ensemble des participants s’est ensuite réparti autour de tables pour se familiariser avec les thématiques de la soirée. « Et moi, qu’est-ce que vous pouvez faire pour moi ? », demande un porteur de projet à une représentante de la BPI. « Et pour les facilités de paiement, comment ça se passe ? », demande un autre à un orateur de la Caisse d’Épargne. Autour de la table dédiée au financement participatif, Claudine Jacob-Ternisien, référente de France Financement Participatif dans les Hauts-de-France explique les tenants et aboutissants du crowdfunding. « C’est aussi un excellent moyen de communiquer autour de son projet », souligne-t-elle. « C’est vrai que c’est une action à laquelle on pense, mais effectivement plus comme un moyen de communication qui vient s’ajouter à un mode de financement plus classique », dit un jeune homme qui ambitionne de monter un bar éco-responsable sur Amiens avec sa compagne.