LA BANQUE DES TERRITOIRES, PARTENAIRE DES COLLECTIVITÉS

La Banque des territoires a inauguré sa délégation d’Amiens. Elle a aussi participé à la signature d’une convention de partenariat avec le conseil départemental de la Somme et la préfecture pour le développement des territoires ruraux. La délégation de la Banque des territoires se situe au 60, rue La Vallée à Amiens. Pour rappel, la […]

(de g. à d.) Philippe de Mester, Olivier Sichel et Laurent Somon signant la convention de partenariat pour le développement des territoires ruraux.

La Banque des territoires a inauguré sa délégation d’Amiens. Elle a aussi participé à la signature d’une convention de partenariat avec le conseil départemental de la Somme et la préfecture pour le développement des territoires ruraux.

La délégation de la Banque des territoires se situe au 60, rue La Vallée à Amiens. Pour rappel, la Banque des territoires, créée par la Caisse des dépôts, est au cœur du développement territorial. Elle se veut toujours plus impliquée dans l’élaboration et le déploiement de projets d’avenir innovants, audacieux et ambitieux. La Banque des territoires apporte des solutions sur-mesure à tous ses clients, avec une attention particulière aux petites et moyennes collectivités, pour accompagner la transformation territoriale.

PLUS D’UN MILLIARD D’EUROS DE PRÊTS

Avec ses 70 collaborateurs en Hauts-de-France, la direction régionale de la Banque des territoires a octroyé en 2017 près de 1,4 milliard d’euros de prêts, dont 200 millions aux collectivités locales et 1,2 milliard d’euros au secteur de l’habitat, permettant notamment de financer la construction de 7 300 nouveaux logements sociaux, et la réhabilitation de 32 800 logements sociaux. La Banque des territoires a aussi investi 56 millions d’euros de fonds propres dans des projets structurants sur l’ensemble du territoire régional avec un effet de levier qui a permis un investissement total de 1,8 milliard d’euros sur le territoire des Hauts-de-France. Par exemple, avec le plan « Action cœur de ville », ce sont neuf villes sur le territoire de la délégation d’Amiens (Château-Thierry, Laon, Saint-Quentin et Soissons dans l’Aisne, Beauvais, Compiègne, Creil et Senlis dans l’Oise et Abbeville dans la Somme) qui bénéficient de ce dispositif de redynamisation des centres-villes.

CONVENTION DE PARTENARIAT

Une convention de partenariat pour le développement des territoires ruraux a été signée entre la Banque des territoires, le conseil départemental de la Somme et l’État à Ailly-sur-Somme, devant de nombreux élus. La Banque des territoires s’engage à apporter son concours en ingénierie et en financement de projets. Ce partenariat s’étalera sur trois ans, et d’ores et déjà, la Banque des territoires a réservé 250 000 euros pour financer des études et de l’ingénierie notamment sur la revitalisation des centres bourgs : « 88 % des communes ont moins de 1 000 habitants. La population de deux bourgs sur trois est en berne ou négative. Les gens partent habiter en périphérie », a expliqué Laurent Somon, président du conseil départemental. « Nous avons la volonté d’être présents sur tous les territoires », a souligné Olivier Sichel, Directeur général de la Banque des territoires. « Cela a un sens d’être cosignataire de cette convention pour faire un travail constructif sur notre territoire. L’État n’a qu’un seul mot : proximité, proximité, proximité… », a martelé le préfet de la Somme Philippe de Mester.