REGUS EN MODE FLEXIBLE

Un espace pour travailler seul ou à plusieurs, pour une heure ou des mois. C’est ce que propose depuis avril le nouveau centre Regus, situé au sein de la gare SNCF d’Amiens. C’est dans le cadre d’un partenariat avec la SNCF que Regus débarque en Picardie. Ce nouveau lieu de coworking de trois étages met […]

1114

Un espace pour travailler seul ou à plusieurs, pour une heure ou des mois. C’est ce que propose depuis avril le nouveau centre Regus, situé au sein de la gare SNCF d’Amiens.

C’est dans le cadre d’un partenariat avec la SNCF que Regus débarque en Picardie. Ce nouveau lieu de coworking de trois étages met à disposition 14 bureaux privatifs et douze espaces de travail collectif. Auxquels s’ajoutent des box d’entretien, deux salles de réunion et un espace cuisine.

CONTRAT À LA CARTE

« Nous souhaitons renforcer notre maillage dans la région Hauts-deFrance, car nous sommes conscients d’une nouvelle dynamique économique », témoigne Christophe Burckart, Directeur général de Regus. Pour aider les travailleurs nomades sortant directement des gares, l’abonnement Regus permet d’avoir accès aux 117 centres en France. L’adhésion est alors des plus flexibles. Il est possible d’uniquement louer une salle de réunion pour quelques heures, ou de réserver un bureau privatif ou un espace en coworking pour quelques mois. Les bureaux privatifs, de tailles différentes selon le nombre d’occupants, sont totalement modulables : « Il est possible d’y amener ses meubles, de le faire évoluer au gré de son entreprise », rappelle le Directeur général.

TOUS SERVICES COMPRIS

Le principe est celui du « plug and play ». La connexion Internet et une ligne de téléphone sont à disposition. Seuls les consommables pour les photocopies sont en supplément. « Le but est de mettre le client dans les meilleures conditions de travail. Il s’occupe de son business, nous gérons le reste », ajoute Stéphanie Hébert, directrice des centres de Rouen et Amiens. C’est pourquoi Regus propose même de s’occuper de la collation pour des réunions d’affaires. Tout est dans le cadre des services généraux, incluant le ménage et la réception du courrier. Car chose rarement proposée, le centre peut devenir le siège social d’une entreprise virtuelle. « Si un entrepreneur préfère travailler chez lui, mais ne veut pas donner son adresse personnelle, il peut bénéficier d’une formule spéciale pour réceptionner le courrier et louer un bureau seulement quelques jours par mois », explique Stéphanie Hébert. Et le centre Regus ne se concentre pas que sur les petits effectifs : « Nous pouvons aussi louer des bureaux pour une période courte si par exemple une entreprise déjà localisée ailleurs a un problème technique qui demande des travaux sur plusieurs jours… », précise-t-elle. Si deux assistantes d’accueil sont disponibles la semaine et en journée, le détenteur du pass du centre Regus peut avoir accès aux locaux 7 j/ 7 et 24 h/ 24 h. La liberté, donc, pour un prix fixé uniquement sur devis.