L’ÉGALITÉ FEMMESHOMMES EN LUMIÈRES

Le sixième dîner des lumières de BPW Amiens Picardie s’est tenu fin juin à Aillysur-Noye au restaurant Le Moulin des Ecrevisses, en présence d’Agnès Bricard, la présidente nationale de l’ONG née aux États-Unis en 1919. Le sixième dîner des lumières de Business & Professional Women Amiens Picardie a réuni un nombre important de participantes et […]

847

Le sixième dîner des lumières de BPW Amiens Picardie s’est tenu fin juin à Aillysur-Noye au restaurant Le Moulin des Ecrevisses, en présence d’Agnès Bricard, la présidente nationale de l’ONG née aux États-Unis en 1919.

Le sixième dîner des lumières de Business & Professional Women Amiens Picardie a réuni un nombre important de participantes et participants dont la présidente de la fédération française de l’ONG, Agnès Bricard: « Il y a des hommes parmi nous ce soir et je les en remercie. C’est avec eux et dans la mixité que nous menons ces combats pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Comme ce fut le cas lors d’une de nos actions phares, l’Equal Pay Day en mars dernier, a-t-elle rappelé. Le 26 mars correspondait, ramené au nombre de jours, à ce que les femmes doivent travailler en plus en France pour avoir le même salaire annuel moyen que celui des hommes. » Pour BPW, ce sujet ne relève pas de l’actualité, il est présent depuis 1919, date de la création du premier club BPW aux États-Unis. Le premier en Picardie naîtra en 2012 à Amiens à l’initiative de Laurence Petit-Dessaint.

TRADITION

Depuis, le club picard célèbre – comme les autres à travers le monde -, la cérémonie des bougies, initiée en hiver 1942. Chaque pays était représenté par une bougie allumée. Étaient éteintes l’une après l’autre les bougies identifiant les pays en guerre. Seules restaient allumées les bougies des pays libres. Cette tradition a pour vocation de faire vivre l’espoir et d’évoquer toutes les femmes qui, de par le monde, ne jouissent pas de leur totale liberté. « Chaque année, nous reproduirons ce geste avec toute sa symbolique chère à nos yeux et ceux de nos 40 adhérentes issues de différents horizons professionnels, en études, en activité, à la retraite… qui se réunissent chaque mois selon un calendrier établi par année civile, pour échanger, construire, participer à la vie de ce réseau et se rapprocher des partenaires institutionnels », assure Odile Dessaint, présidente de BPW Amiens Picardie. Car BPW Amiens Picardie s’est fixé deux grands objectifs : la sensibilisation des acteurs de l’entreprise à la loi et à l’intérêt de l’égalité professionnelle, avec la création d’un kit entreprise, et la sensibilisation des plus jeunes, à l’école, grâce à un agrément du rectorat de l’académie d’Amiens, avec la création d’une mallette pédagogique en milieu scolaire.