DE LA GLACE AU LAIT DE CHÈVRE

Depuis un an à Équennes-Éramecourt, Claire Maison commercialise de la glace au lait de chèvre. Il est issu de son élevage. Plusieurs goûts sont disponibles. De la glace au lait de chèvre. Il fallait y penser. Claire Maison, éleveuse à Équennes-Éramecourt, près de Poix-de-Picardie, et Claire Lejeune, d’Agriglaces à Bouvresse, dans l’Oise, l’ont fait. Depuis […]

La glace au lait de chèvre, une spécialité aussi curieuse que rare.

Depuis un an à Équennes-Éramecourt, Claire Maison commercialise de la glace au lait de chèvre. Il est issu de son élevage. Plusieurs goûts sont disponibles.

De la glace au lait de chèvre. Il fallait y penser. Claire Maison, éleveuse à Équennes-Éramecourt, près de Poix-de-Picardie, et Claire Lejeune, d’Agriglaces à Bouvresse, dans l’Oise, l’ont fait. Depuis l’été dernier, les gourmets peuvent savourer différents parfums comme citron meringué, chocolat éclats de noisettes, caramel beurre salé, menthe, nougat, vanille…

GOURMANDISE

Grosse surprise en bouche, le goût est très doux et peut séduire même ceux qui n’aiment pas le fromage de chèvre : « Les clients sont stupéfiés, confie Claire Maison. Ils ont peur d’avoir le goût de fromage, alors que non, c’est vraiment léger. Il y a très peu de producteurs qui en font fabriquer. » L’éleveuse vend ses créations en cornet lors des marchés d’Abbeville et de Grandvilliers, le samedi matin, et de Poix-de-Picardie, le dimanche matin, ou lors de salons. Il faut compter 2 euros une boule et 3,60 euros les deux boules. Elle commercialise aussi des bacs : 10 euros le demi-litre et 15 euros le litre. Le produit devrait aussi être bientôt disponible chez des revendeurs. Cela fait huit ans que l’agricultrice a commencé son élevage. Elle est passée de quatre chèvres et 55 vaches à 60 chèvres et dix vaches. « Tout est en vente directe, explique-telle. Nous ne sommes collectés par aucune laiterie. Nous transformons nous-même notre lait. Nous possédons 35 hectares. Huit sont consacrés au blé. Le reste est destiné aux vaches et aux chèvres. »

CURIEUSES, COQUINES ET CÂLINES

Dans leurs stabulations, les chèvres se montrent très curieuses, coquines et câlines. « Une chèvre peut donner quatre litres de lait par jour, informe-t-elle. Ce n’est pas beaucoup. Il y a autant de matières grasses que dans le lait de vache mais les acides gras courts sont très vite assimilés par le corps. De plus en plus de gens deviennent allergiques au lait de vache et se tournent vers le lait de chèvre. » Outre de la glace au lait de chèvre, elle fabrique et vend des fromages frais ou affinés (crottin, buche…), frais aromatisés (échalote, ciboulette…), de la tome (18 litres de lait de chèvre sont nécessaires pour fabriquer une tome de 1,4 kg), de la brique et bien sûr des yahourts (natures et aux fruits). Le grand public peut retrouver les produits de Claire Maison chez elle et dans divers points de vente, comme au magasin du lycée du Paraclet à Boves, au Petit marché de Saint-Pierre à Amiens, chez Locavrac à Abbeville, à la Fromagerie du Crotoy… D’ici la fin de cette année, elle devrait ouvrir un point de vente à la ferme pour mieux accueillir ceux qui apprécient ses spécialités.