« CHEZ NOUS, CHAQUE PROJET EST PARTICULIER »

VL-trac est une entreprise belge dirigée par la famille Vanloot depuis trois générations, initialement spécialisée dans le domaine agricole. Dans les années 1990, cette entreprise, dont l’activité essentielle était la commercialisation de matériels d’élevage à destination des agriculteurs, s’attaque notamment au marché des constructions de bâtiments utilitaires en charpente métallique. Patrick Debruyne, représentant de VL-trac […]

551

VL-trac est une entreprise belge dirigée par la famille Vanloot depuis trois générations, initialement spécialisée dans le domaine agricole. Dans les années 1990, cette entreprise, dont l’activité essentielle était la commercialisation de matériels d’élevage à destination des agriculteurs, s’attaque notamment au marché des constructions de bâtiments utilitaires en charpente métallique. Patrick Debruyne, représentant de VL-trac sur le site de Boeschepe, en Flandre, revient sur l’évolution de la société.

Picardie La Gazette : Comment définir VL-trac ?

Patrick Debruyne : C’est une entreprise familiale belge qui s’est spécialisée dans la construction de bâtiments utilitaires, commerciaux, mais aussi industriels, et qui a opéré sa mutation à la fin des années 1980. VL-trac a souhaité être présente en France, ce qui a débouché sur la construction du site de Boeschepe. Ici, on a 10 000 m2 , et on fabrique des structures métalliques. Actuellement, nous construisons plus de 150 bâtiments par an.

P.L.G. : Qui sont vos clients ?

P.D. : Nos clients sont tout d’abord des agriculteurs. Pour exemple, la ferme des Mille vaches de Michel Ramery, près d’Abbeville, c’est nous qui l’avons construite. Plus généralement, nous sommes sollicités pour toutes sortes de hangars que l’on peut trouver dans une ferme. C’est la base de notre développement. Aujourd’hui, depuis l’arrivée de cette unité sur le territoire français, nos commandes dans le secteur industriel et tertiaire ont fortement évolué. Quand je parle de tertiaire, ça peut être notamment des ensembles de bureaux. Nous arrivons à des techniques d’isolation bé- ton qui sont parfaites et qui font que nous n’avons plus de pont thermique. Et au niveau des coûts, nous sommes sur des tarifs très compétitifs. Nous sommes sur un développement exponentiel et nous affichons déjà un chiffre d’affaires de près de 50 millions d’euros. P.L.G. : Pourquoi un agriculteur ou un entrepreneur décide-t-il de venir vous voir ? P.D. : On vient chez nous pour notre structure métallique associée à un choix varié de finitions extérieures, qu’il s’agisse de panneaux en béton ou de bardage métallique ou bois. Nous faisons la différence grâce à notre propre bureau d’études. Notre approche ciblée permet, si le client le souhaite, de réfléchir avec lui à la conception du bâtiment, tout en tenant compte de ses activités, de son budget et des réglementations imposées par le permis de construire. On joue sur la fiabilité et la rapidité. Chez nous, chaque projet est particulier.