L’EMPLOI AU CŒUR DE LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE

Xavier Bertrand et Jean-Bernard Lévy, PDG d’EDF, ont signé le 8 mars un partenariat, dont l’objectif est de favoriser le développement économique dans les Hauts-de-France en s’appuyant sur le nucléaire. Cet engagement s’articule autour de l’emploi et la formation, avec un accent tout particulier mis sur « une transition énergétique, innovante et décarbonnée du territoire […]

Xavier Bertrand et Jean-Bernard Lévy, PDG d’EDF, ont signé le 8 mars un partenariat, dont l’objectif est de favoriser le développement économique dans les Hauts-de-France en s’appuyant sur le nucléaire. Cet engagement s’articule autour de l’emploi et la formation, avec un accent tout particulier mis sur « une transition énergétique, innovante et décarbonnée du territoire ».

Xavier Bertrand croit au nucléaire et l’a à nouveau rappelé le 8 mars, lors de cette convention signée entre la Région et EDF, qui porte sur trois axes : favoriser dans les Hauts-de-France le développement économique en renforçant la filière nucléaire, soutenir l’emploi et la formation dans le secteur énergétique, et, enfin, accompagner la transition énergétique déjà évoquée dans le cadre de la Troisième révolution industrielle dans laquelle la Région est engagée. Ce partenariat est d’autant plus important que, dans le contexte du projet Grand Carénage de la centrale nucléaire de Gravelines (Nord), qui concentrera 4 milliards d’euros d’investissement sur une dizaine d’années, un grand nombre d’emplois devrait voir le jour très prochainement. La Région ne souhaitait pas passer à côté de l’aubaine. Dans cette optique, les deux entités vont développer le programme Nucléi, dont la vocation sera d’aider les entreprises à se positionner sur les marchés du nucléaire, mais vont également réfléchir sur l’installation d’un réacteur pressurisé européen nouveau modèle (EPR NM) à Gravelines.

Concernant l’emploi, les offres d’EDF devraient venir enrichir les annonces proposées par Proch’Emploi, et l’entreprise dirigée par Jean-Bernard Lévy (10 000 salariés dans la région) devrait accueillir davantage de jeunes en alternance – 400 le sont déjà actuellement. Ce partenariat verra aussi EDF accompagner la Région dans la mise en œuvre de sa stratégie énergétique régionale. Les deux acteurs travailleront conjointement sur des scénarios de mix énergétique. « Dans la mesure où, aujourd’hui, les régions ne sont plus des acteurs économiques, mais des partenaires économiques pour des grandes entreprises publiques comme EDF, nous avons notre mot à dire sur le mix énergétique », a ainsi justifié Xavier Bertrand. À noter, parmi les autres mesures liées à cette signature, que la Région et EDF étudieront ensemble un programme régional de mobilité électrique. Ce programme permettra d’envisager de nouvelles innovations et de nouvelles créations de poste.