DES SÉMINAIRES AU CHÂTEAU

Situé entre Amiens et Abbeville et à deux pas de l’A16, le château de Flixecourt est le lieu idéal pour l’organisation de séminaires. Le parc abrite notamment une belle orangerie de 500 m² qui peut accueillir jusqu’à 350 personnes. À l’entrée de Flixecourt, sur la route menant à Bourdon, le château de Fliexcourt – baptisé […]

950

Situé entre Amiens et Abbeville et à deux pas de l’A16, le château de Flixecourt est le lieu idéal pour l’organisation de séminaires. Le parc abrite notamment une belle orangerie de 500 m² qui peut accueillir jusqu’à 350 personnes.

À l’entrée de Flixecourt, sur la route menant à Bourdon, le château de Fliexcourt – baptisé le château Hesse du nom de l’exploitant agricole qui l’a érigé – est bien niché dans ses onze hectares de parc et protégé par un grand mur d’enceinte. Passé la grille, le regard est attiré par la vaste bâtisse du XIXe siècle dont la partie la plus ancienne rappelle le style italien. Juste à côté, l’orangerie de 500 m², construite l’été dernier, est destinée à accueillir des séminaires, des réceptions, des mariages…

VUE IMPRENABLE

Elle peut accueillir 350 personnes maximum en dîner avec soirée dansante et 500 convives en cocktail. Avec sa charpente en acier et ses verrières, elle est très lumineuse. Elle compte une cuisine équipée, des sanitaires et des vestiaires. La vue sur le château et le parc est unique : « Les gens aiment cette sensation de luminosité », explique Antoine Denis, gérant du château (la demeure familiale), et diplômé en commerce. Des entreprises diverses (transports, banques, automobile, produits agricoles…) de la région ont loué l’orangerie. La clientèle peut aussi réserver l’atelier. Cet ancien hangar agricole de 250 m² en briques et charpente métallique peut accueillir 120 convives en places assises et 250 debout. Les mangeoires et plaques au nom des vaches ont été conservées. Pour des réunions plus confidentielles, deux salles du château peuvent être privatisées. Le parking, situé dans le parc, est sécurisé, deux voituriers sont présents lorsque plus de 150 personnes sont attendues. SECONDE VIE Antoine Denis est déjà très satisfait des retombées : « Le château connaît une seconde vie, estime-t-il. Cela le valorise et l’entretient. En développant cette activité, nous nous sommes rendu compte du manque de lieux pour les séminaires dans la région. Nous avons eu la chance de pouvoir faire construire l’orangerie dont le plancher est renforcé. Un concessionnaire automobile va venir y présenter un nouveau modèle. » Pour les touristes, quatre chambres (dont une suite) ont été aménagées dans la rotonde, un bâtiment circulaire atypique qui serait unique dans la région. La décoration se veut sobre et chic à la fois, grâce notamment aux douches à l’italienne en marbre. Pour faire connaître ce nouveau lieu de séminaires, Antoine Denis a mis en place une opération de démarchage, notamment auprès de Somme Tourisme : « Il y a des choses à faire dans la région, affirme t-il. Il y a une belle dynamique. C’est encourageant pour la suite. »