GO TRADE, UN PROJET POUR REDYNAMISER LES MARCHÉS TRADITIONNELS

La ville d’Amiens a été retenue pour faire partie des 16 partenaires de Go Trade. Ce projet européen vise à redynamiser les marchés traditionnels du nord de la France et du sud de l’Angleterre. C’est un projet qui intéresse les commerçants non sédentaires d’Amiens. Fin janvier, ils étaient nombreux à avoir fait le déplacement pour […]

2095
Horticulteurs, maraîchers ou encore producteurs de lait... ils étaient nombreux à assister à la présentation de Go Trade.

La ville d’Amiens a été retenue pour faire partie des 16 partenaires de Go Trade. Ce projet européen vise à redynamiser les marchés traditionnels du nord de la France et du sud de l’Angleterre.

C’est un projet qui intéresse les commerçants non sédentaires d’Amiens. Fin janvier, ils étaient nombreux à avoir fait le déplacement pour assister à sa présentation dans les locaux de la mairie. « Tous les marchés amiénois sont aujourd’hui représentés, a d’ailleurs noté Omar El Gnaoui, chargé de mission au service mission internationale d’Amiens Métropole, mais il faut savoir que le projet concernera d’abord ceux de la place Parmentier et de la place Maurice Vast avant d’être déclinés, plus tard, à d’autres marchés. » Objectif, redynamiser les marchés traditionnels et les utiliser comme catalyseurs pour la création d’emplois, le développement des compétences et la croissance en créant une marque transfrontalière de qualité, Go Trade. À terme, les acteurs du projet souhaitent, entre autres, attirer les touristes sur les marchés amiénois et reconquérir la clientèle locale qui se tourne de plus en plus vers les achats en ligne, au détriment des centres villes et rues commerçantes.

PLUSIEURS ACTIONS

Pour y parvenir, d’importants moyens seront dé- ployés dans les prochains mois. Le projet prévoit des actions de communication avec la création de brochures, communiqués de presse etc., l’achat de stands avec bannière Go Trade qui seront mis à disposition des commerçants, le lancement d’une plate-forme en ligne qui donnera accès à des modules numériques de formation, des forums de discussion et des séminaires d’échanges avec les autres villes partenaires. « L’essence même de ce projet c’est d’apprendre des autres. Apprendre de vous aussi puisque c’est vous qui êtes sur le terrain. C’est pourquoi, à travers plusieurs enquêtes, nous recueillerons vos idées, vos besoins et vos avis. C’est une belle opportunité à saisir », a précisé Laurence Rataux, chef d’unité développement local, dynamiques de territoire. Enfin, dernière action déployée conjointement avec l’Office de tourisme, l’expérimentation d’un Click & Collect qui permettra aux clients intéressés de récupérer facilement des produits commandés en ligne. Lancé en juillet 2017, Go Trade prendra fin en 2020.