BILAN POSITIF POUR LE CHU AMIENS-PICARDIE

Fin janvier, la direction du CHU Amiens-Picardie établissait un bilan de l’activité pour l’année 2017 ainsi qu’un point sur les projets 2018 de l’établissement aux 1 703 lits. Les séjours au CHU ont augmenté même si le virage ambulatoire est de plus en plus notable. Dans le même temps, le nombre de passages aux urgences […]

847

Fin janvier, la direction du CHU Amiens-Picardie établissait un bilan de l’activité pour l’année 2017 ainsi qu’un point sur les projets 2018 de l’établissement aux 1 703 lits.

Les séjours au CHU ont augmenté même si le virage ambulatoire est de plus en plus notable. Dans le même temps, le nombre de passages aux urgences poursuit sa progression avec une augmentation de 7% en 2017. « L’amélioration des résultats financiers et les efforts mis en œuvre par le CHU et ses agents ont été reconnus en janvier 2018 par le Comité interministériel de performance et de la modernisation de l’offre de soins (Copermo). La trajectoire financière est conforme aux exigences de l’État qui a confirmé une aide de 40 millions d’euros avec un premier versement de 12 millions », affirme Danielle Portal, directrice générale du CHU Amiens-Picardie qui continue de miser sur l’innovation et notamment dans la prise en charge des patients les plus âgés. Cela passe par l’ouverture de l’Unité d’accueil gériatrique et le redimensionnement des unités de court et moyen séjour gériatrique. Cette Utag a été complétée par l’ouverture d’une unité cognitive comportementale à destination des personnes âgées les plus désorientées, marquée par un renforcement du lien entre gériatrie et service d’urgence. « Les premiers bilans sont très encourageants et les équipes gériatriques vont pouvoir poursuivre la mise en œuvre de leur projet, avec le soutien de l’Agence régionale de santé (ARS) », poursuit Danielle Portal qui accorde un intérêt aussi pointu sur la prise en charge des maladies rares.

 PARMI LES 15 MEILLEURS DE FRANCE

D’après un grand magazine national, le CHU Amiens Picardie figure parmi les 15 meilleurs centres hospitaliers de France tout en poursuivant sa mission en matière d’enseignement également. Avec plus de 746 étudiants en médecine et pharmacie, 508 internes en médecine, pharmacie et odontologie, 1 268 étudiants dans les 13 instituts de formation, le CHU est en effet un acteur majeur de la formation initiale médicale et paramédicale. Avec à leur disposition également un outil à la pointe avec SimUSanté®, le plus grand centre de formation par la simulation en Europe qui en avril organisait le premier Printemps Pédagogique en Sciences de la Santé, P2S2 avant de se rendre en mai à la Paris Health Care Week, le plus grand salon professionnel de l’hospitalisation. « Du côté de la recherche, trois nouveaux projets de recherche clinique ont été validés par le ministère de la Santé. Le CHU Amiens Picardie est fier de bénéficier du seul PHRC national validé en Hauts-de-France portant sur la cancérologie depuis 2014, renforçant le rôle de référence régionale en cancérologie de l’établissement », conclut la directrice générale du CHU Amiens-Picardie sur lequel les projecteurs sont régulièrement braqués lors des premières mondiales médicales et chirurgicales.