LE CHOIX DE GAROPÔLE

L’ex-halle Sernam d’Abbeville n’abrite pas que les services de la communauté d’agglomération de la baie de Somme, le premier étage compte une dizaine de bureaux destinés à des activités liées en majorité au numérique. Inauguré début 2016 près de la gare d’Abbeville, Garopôle est devenu un lieu prisé par des entreprises innovantes ou dont l’activité […]

1123
Plusieurs entreprises spécialisées dans le numérique se sont installées au premier étage de Garopôle.

L’ex-halle Sernam d’Abbeville n’abrite pas que les services de la communauté d’agglomération de la baie de Somme, le premier étage compte une dizaine de bureaux destinés à des activités liées en majorité au numérique.

Plusieurs entreprises spécialisées dans le numérique se sont installées au premier étage de Garopôle.

Inauguré début 2016 près de la gare d’Abbeville, Garopôle est devenu un lieu prisé par des entreprises innovantes ou dont l’activité est en rapport avec le numérique. Il faut avouer que l’ancienne halle Sernam bénéficie d’une architecture avant gardiste séduisante.

SITUATION CENTRALE

Le premier étage est consacré à un centre d’affaires qui occupe plusieurs sociétés dont, depuis deux ans, l’équipe de trois salariés de Flat 6. Le premier mensuel dédié à la Porsche est vendu à 19 000 exemplaires. « C’est vraiment très pratique car nous disposons de tous les services et surtout de la fibre, explique Marc Zighera, son éditeur. C’est important dans l’édition. Il nous faut des liaisons stables. Garopôle, à coté de la gare, est central. C’est bien pour les gens qui viennent nous voir. Les bureaux sont lumineux. Nous en louons cinq, ce qui représente environ un espace de 80 m2 . Le couloir a été privatisé pour nous. Les tarifs sont très raisonnables. On doit payer 900 euros par mois. » D’autres entreprises diverses ont fait le choix de Garopôle. L’une d’entre elles est par exemple spécialisée dans le secrétariat médical à distance et occupe deux bureaux. Une société d’ingénierie et environnement va venir s’installer début janvier : « L’idée est de poser des entreprises qui viennent de se créer ou qui ont un projet de développement. Nous leur apportons les conditions nécessaires pour êtres pérennes. Elles apprécient d’être proches de la gare et de disposer de la fibre. Les salariés travaillent dans un bâtiment équipé. Ils disposent d’un confort d’accueil et de travail », résume Pascale Single, chef du pôle développement, aménagement et urbanisme et directrice du développement économique. Quatre bureaux restent à louer. Leur surface est de 13 m2. Le tarif est de 10 euros hors taxes par mois. Une provision de 3,75 euros hors taxes du m2 par mois est demandée pour les charges. Il est aussi possible de louer une salle de conférence et une salle de réunion. Les baux sont signés pour 24 mois, une bonne durée pour lancer son entreprise ou vérifier ses possibilités de développement. Les chefs d’entreprises peuvent ensuite se tourner vers le syndicat mixte baie de Somme 3 vallées et Investir en Picardie Maritime pour trouver un bâtiment à louer ou à vendre ou un terrain libre pour s’implanter.