ABBEVILLE LA JOUE MULTIPLEXE

La deuxième ville du département de la Somme abrite enfin un cinéma multiplexe. Sur le site de l’ancienne sucrerie, il affiche huit salles. Douze emplois ont été créés. 250 000 entrées par an sont espérées. Sobre, chic et élégant avec ses couleurs blanc et noir, le cinéma multiplexe CGR d’Abbeville se veut aussi à la […]

1335
Malvina Dhersin, directrice du multiplexe.

La deuxième ville du département de la Somme abrite enfin un cinéma multiplexe. Sur le site de l’ancienne sucrerie, il affiche huit salles. Douze emplois ont été créés. 250 000 entrées par an sont espérées.

Malvina Dhersin, directrice du multiplexe.

Sobre, chic et élégant avec ses couleurs blanc et noir, le cinéma multiplexe CGR d’Abbeville se veut aussi à la pointe. Ici, pas de publicité en carton pour les films ou les dessins animés. La communication est uniquement sur écran. On peut imprimer soi-même son ticket. Les spectateurs semblent déjà au rendez-vous. Il faut dire que le multiplexe a ouvert le jour de la sortie de Star Wars.

CLIENTÈLE FAMILIALE

Seul bémol, les Abbevillois ne semblent pas nombreux à assister aux séances du matin. À eux de trouver de nouvelles habitudes. « Il n’y avait qu’un cinéma sur Abbeville, explique Malvina Dhersin, la directrice, qui était adjointe à la direction dans un autre multiplexe du groupe à Bruay-laBuissière. Une enquête de marchés a révélé qu’un cinéma fonctionnerait. Nous misons sur 250 000 entrées. La clientèle devrait être familiale. Beaucoup de personnes âgées habitent autour. Elles viennent à pied. Les gens sont ravis de voir un cinéma comme celui-là ouvrir dans la ville. » Situé juste à côté du centre-ville et bénéficiant d’un vaste parking gratuit, le multiplexe a tous les atouts du succès. Il compte huit salles allant de 90 à 476 places. Il est ouvert tous les jours de 10 heures à 23 heures. Le plein tarif est de 9,50 euros mais la carte de fidélité à 2,90 euros promet des tarifs réduits et même une place gratuite pour son activation et le jour de l’anniversaire de son possesseur. Une programmation large est annoncée.

TECHNOLOGIES IMMERSIVES

Côté technologies, le multiplexe réserve des surprises comme avec une salle permettant de voir un film en « lightvibes ». La plus grande salle est équipée du dispositif sonore et immersif « atmos ». Côté emploi, douze agents polyvalents ont été recrutés, mais avec les agents de sécurité et les agents de nettoyage, c’est une vingtaine d’emplois qui ont été créés. À noter que les salles peuvent être louées lors d’anniversaires ou de séminaires. Les entreprises ont un bel outil à leur disposition pour promouvoir leur savoir-faire : « Tout est possible sur devis, précise Malvina Dhersin. Et déjà, ce sont les entreprises qui viennent à nous. » La directrice se veut proche de ses salariés et de ses clients, qu’elle n’hésite pas à servir en pleine interview : « Nous sommes là pour les conseiller et les orienter. Autrement, ils ne reviennent pas. Le cinéma, c’est avant tout un moment de détente ! »