Réseau Entreprendre Picardie récompense huit lauréats en 2017

Depuis sa création en 2002, le réseau a soutenu 161 nouveaux chefs d’entreprises et a créé ou sauvegardé 1 300 emplois dans l’Aisne, l’Oise et la Somme. 125 chefs d’entreprises employant plus de 8 000 collaborateurs sont aujourd’hui membres de l’association et donnent du temps bénévolement à l’accompagnement. La Moon Factory a accueilli la soirée […]

1288
Les lauréats du Réseau Entreprendre ont été présentés le 17 novembre au Moon Factory. (Crédit : Réseau Entreprendre)

Depuis sa création en 2002, le réseau a soutenu 161 nouveaux chefs d’entreprises et a créé ou sauvegardé 1 300 emplois dans l’Aisne, l’Oise et la Somme. 125 chefs d’entreprises employant plus de 8 000 collaborateurs sont aujourd’hui membres de l’association et donnent du temps bénévolement à l’accompagnement.

Les lauréats du Réseau Entreprendre ont été présentés le 17 novembre au Moon Factory. (Crédit : Réseau Entreprendre)

La Moon Factory a accueilli la soirée le 17 novembre dernier à Verberie, organisée en ateliers, avant la remise des prix présidée par Emmanuel Bin, PDG d’Exotest, quatrième président de Réseau Entreprendre. Les lauréats ont présenté leur entreprise, comme Jacques Milcent qui a créé Consenso, à Compiègne, il y a six mois : « C’est un projet familial, ma femme étant formatrice en Français et en remise à niveau de l’orthographe. Nous visons comme public les salariés d’entreprises du secteur industriel et des services. En effet, sept salariés sur dix utilisent un PC, mais ne savent pas forcément rédiger. Pour les étrangers, ils doivent apprendre notre langue à l’oral et à l’écrit. Ce sont des formations de 30 heures sanctionnées par un examen. » Christophe Galtier a inventé une application mobile, permettant de gérer des contacts grâce à un réseau de services à domicile : « L’originalité est que le réseau est organisé par activité, par groupe d’utilisateurs et permet de trouver en un clic les coordonnées des prestataires et de connaître les recommandations de mon réseau personnel. » L’activité démarre à Chantilly, puis dans tout le département de l’Oise, et en 2018, dans les Hauts-de-France.

D’AUTRES INTERVENTIONS

Après la découverte des lauréats 2016-2017, l’assemblée à pu assister à plusieurs temps d’échanges sur différentes thématiques. Vincent Cardon, futur membre, directeur d’Auchan Beauvais et membre de la CCI de l’Oise, a pré- senté la vision de son groupe pour 2025 : « Redéfinir ses valeurs, bien qu’ayant évolué depuis 56 ans en soutenant quatre projets : l’humain au cœur des préoccupations, son développement dans le monde qui emploie 350 000 salariés, et qui en fait la 35e entreprise mondiale. C’est aussi la convergence d’une marque unique partout et enfin, militer pour le bon, le sain et le local. » Jean-Luc Pamart, agriculteur dans l’Aisne, cultive des terres où sont encore des corps de soldats de la guerre 14, des obus. « Ma vision, est de retirer les clichés des combats qui ont eu lieu. Venez visiter les carrières, que j’ai remises en état, à Vingré, ouvertes au public. Serions-nous aujourd’hui prêts à autant de sacrifices ? » Jérôme Bataille, créateur du Réseau Entreprendre et dirigeant de Poclain Hydraulics, lui a rendu hommage : « C’est un chef d’entreprise en agriculture, qui explique le pré- sent par le passé. »