PLÉNITUDE CONSEIL, UN COACHING EN IMAGE À LA MAISON

Diplômée de l’École supérieure de relooking de Paris, Nacima Boughriet a créé l’agence Plénitude conseil en juillet dernier. Dans son intérieur intimiste à Villers-Bocage, chez ses clients ou en boutique, elle donne en quelques heures des conseils mode à réappliquer de façon autonome. Nacima Boughriet sait que l’apparence compte. Il y a trois mois, la […]

1420

Diplômée de l’École supérieure de relooking de Paris, Nacima Boughriet a créé l’agence Plénitude conseil en juillet dernier. Dans son intérieur intimiste à Villers-Bocage, chez ses clients ou en boutique, elle donne en quelques heures des conseils mode à réappliquer de façon autonome.

Nacima Boughriet sait que l’apparence compte. Il y a trois mois, la jeune entrepreneuse a décidé de mettre ses connaissances dans le prêt-à-porter au service de ses clients. « Responsable d’un magasin de vêtements, j’étais plus sollicitée en tant que manager d’équipe plutôt qu’en relation client. En boutique, les vendeurs n’ont pas toujours le temps de conseiller. J’ai donc décidé de devenir coach en image et personal shopper. »

COACHING À LA CARTE

À la carte ou en formules complètes, à des prix allant de 79 à 399 euros, Nacima Boughriet donne des conseils en colorimétrie, morphologie et style. « Nous avons tous des couleurs et des matières qui nous siéent ou non au teint, des coupes qui vont ou non à notre morphologie. À la demande du client, je peux déterminer ces facteurs. Une étude de style permet aussi de montrer sa personnalité de l’extérieur », détaille-t-elle. Avec l’option tri de garde-robe ou accompagnement shopping, la jeune coach en image apporte une aide approfondie à ses clients : « L’option shopping est sans obligation d’achat. L’idée est de montrer ce qu’on peut faire avec quelques pièces. Pendant le tri de garde-robe, je prends des photos des clients portant les tenues que j’ai choisies. Je leur confectionne ensuite un look-book personnalisé, envoyé par mail en 48 heures », continue Nacima Boughriet. Chaque formule correspond à une séance de trois heures, suivie d’un entretien téléphonique le mois suivant pour faire un bilan. Une newsletter mensuelle permet ensuite de garder contact.

PARTENARIATS DE PROXIMITÉ

Pour travailler Nacima Boughriet mise sur la proximité : « J’ai commencé à me faire connaître par le bouche à oreille, puis j’ai rapidement pris le relais en étant très active sur les réseaux sociaux ». Sur sa page Facebook, l’entrepreneuse donne régulièrement des rendez-vous dans des salons ou des boutiques pour des ateliers coaching. « Je travaille beaucoup avec la marque Zapa. Lorsque j’emmène mes clients chez le maquilleur ou le coiffeur, je favorise les commerçants du centre-ville d’Amiens et Villers-Bocage », continue-t-elle. Ses conseils valent autant pour les femmes que pour les hommes. « 10% de ma clientèle est masculine. C’est très intéressant puisque la diversité de styles est plus grande chez les hommes », souligne-t-elle.