EV peinture, mise sur la qualité de son travail

C’est en avril 2006 qu’Éric Vergeot fonde EV peinture à Nogent-l’Artaud. Le gérant qui a débuté sa carrière il y a près de 25 ans, voulait d’une part, faire profiter du savoir-faire acquis au fil des années et d’autre part, se rapprocher de chez lui. L’entreprise EV peinture est spécialisée dans les travaux de peinture, […]

Éric Vergeot est le directeur de EV peinture
Éric Vergeot est le directeur de EV peinture

C’est en avril 2006 qu’Éric Vergeot fonde EV peinture à Nogent-l’Artaud. Le gérant qui a débuté sa carrière il y a près de 25 ans, voulait d’une part, faire profiter du savoir-faire acquis au fil des années et d’autre part, se rapprocher de chez lui.

L’entreprise EV peinture est spécialisée dans les travaux de peinture, de sol et de vitrerie. Elle a pour cœur de métier la décoration d’intérieur. De fait, elle offre des services de décoration d’intérieur, du sol au plafond (peinture, papier peint, revêtement muraux, etc.), de peinture d’intérieur et d’extérieur (façade, fenêtres, volets et toutes les boiseries extérieures), la pose de parquets, moquette et autres sols plastiques. « Nous posons également du conceptdouche ou des douches à l’italienne dans notre jargon », précise Éric Vergeot. Enfin, EV peinture s’occupe du remplacement ou de la pose de simple ou double vitrage. La peinture repré- sente près de 70% de l‘activité, la pose de sols près de 20% et la vitrerie 10%. Son rayon d’action s’étend sur un secteur de 50 kiilomètres autour de Nogent-l’Artaud.

Cible principale : les particuliers

En 2016, le chiffre d’affaires s’élevait à 350 000 euros. Il était en baisse par rapport à l’année précédente. « Les trois premiers mois de l’année ont été très compliqués, notamment auprès des particuliers dont la demande est restée très faible », souligne le gérant. Ceux-ci sont la cible prioritaire de l’entreprise et représentent « 50% de notre clientèle », le reste se partage entre les collectivités (dont les hôpitaux, les écoles et les offices HLM) et les commerces de proximité. « L’été reste la principale période durant laquelle nous sommes sollicités par les particuliers, tandis que l’hiver ,se sont plutôt les collectivités ».

L’expérience et la réactivité font la force de l’entreprise

EV peinture fonctionne essentiellement au bouche à oreille. Même si le marché a complètement changé en dix années, notamment en raison de la concurrence féroce menée par de petites structures (auto-entrepreneur), de sociétés venant d’autres régions ou en raison d’une augmentation du travail au noir. Tous ces facteurs ont entraîné une forte baisse des prix. Heureusement pour la société, elle dispose d’une « certaine réputation à l’échelle locale. On mise beaucoup sur notre savoir-faire et la qualité de nos prestations, nos salariés sont bien formés, ce sont de vrais peintres ». De plus, « nous sommes très réactifs, on est présent à chacune des étapes d’un chantier, on ne laisse rien passer », expliquer Éric Vergeot. L’entreprise est composée de sept salariés dont cinq peintures et poseurs qualifiés (dont une femme), tous en CDI, une assistante de direction et d’un commercial qui a débuté en octobre 2016, « il me seconde beaucoup, il est également qualifié pour travailler sur les chantiers ». Éric Vergeot aimerait développer son activité, d’une part en proposant de nouvelles prestations, d’autre part en étant plus présent sur le terrain. « On doit renouveler notre entreprise, peut-être en communiquant différemment et plus largement, l’idée, c’est d’accroître notre visibilité ».