Sovaic voit plus grand

Spécialisée à Abbeville dans l’usinage de toute pièce industrielle technique, du prototypage à la grande série, dans une très large gamme de thermoplastique, la société Sovaic va investir l’an prochain une partie des anciens locaux d’Abélia Décors. I so 9 001, Sovaic a décidé de franchir un grand pas en quittant ses 3 000 m2 […]

874
Sovaic, vers une nouveau départ...
Sovaic, vers une nouveau départ...

Spécialisée à Abbeville dans l’usinage de toute pièce industrielle technique, du prototypage à la grande série, dans une très large gamme de thermoplastique, la société Sovaic va investir l’an prochain une partie des anciens locaux d’Abélia Décors.

I so 9 001, Sovaic a décidé de franchir un grand pas en quittant ses 3 000 m2 de la rue du Château d’eau à Abbeville. Elle part à quelques centaines de mètres dans 10 000 m2 autrefois occupés par l’entreprise de papier peint Abélia Décors.

500 clients

Au départ spécialisée dans le négoce des matières plastiques, Sovaic s’est engagée dans la transformation en 1994. Aujourd’hui, elle travaille pour divers secteurs : ferroviaire, agroalimentaire, aéronautique, nucléaire, levage-manutention, médical, traitement de l’eau, chirurgie… du prototype à la grande série. Les pièces peuvent mesurer de quelques millimètres comme dans l’aéronautique à un mètres cube, pour l’agroalimentaire. Les clients de Sovaic se trouvent dans toute la France. Ils seraient environ 500 dont une centaine de réguliers : « C’est un avantage de travailler avec tous les secteurs industriels français. Afin de pouvoir mieux satisfaire nos clients et être toujours à la pointe de l’innovation, Sovaic mise sur la qualité de ses techniciens par la formation aux caractéristiques des semiproduits, aux nouvelles technologies des machines-outils et des logiciels informatiques », reconnaît le dirigeant, Stéphane Decarne. Déménager va permettre d’installer de nouvelles machines et surtout d’optimiser les flux tours, synonymes de positivité : « Nous manquons de place. Nous perdons de la productivité donc des marchés. Le nouveau site nous permettra de répondre au mieux aux attentes de nos clients », commente sans détours Stéphane Decarne. Le déménagement devrait être effectif pour mars 2018. Des recrutements devraient suivre alors dans cette entreprise qui compte pour le moment 30 salariés.

Optimisation

Sovaic a donc fait de la pièce d’usinage sa valeur ajoutée. Elle est réalisée à partir de produits plastiques de haute technologie. Son rôle est d’apporter un choix au niveau de la matière première pour optimiser leur utilisation, comme par exemple avec ces pièces de sécurité qui se retrouvent au niveau des amortisseurs sur les TGV : « Le but est de remplacer le métal plus lourd, plus long à usiner donc plus coûteux, indique encore Stéphane Decarne. Le plus important est de convaincre les utilisateurs. Parfois, ils ont peur de la résistance des pièces alors qu’ils n’ont pas toujours besoin d’avoir des pièces hyper résistantes. » Pour être proche de ses clients et en séduire de nouveaux, Sovaic compte deux commerciaux dans ses équipes. L’un de ses principaux atouts est sa présence tout au long de l’année sur divers salons nationaux et régionaux.