Réseau Entreprendre Picardie se repense

L’année 2016 est marquée par la restructuration de l’association Réseau Entreprendre Picardie et la mise en place d’un nouveau modèle économique. Lors de son Assemblée générale, qui s’est tenue chez Isagri à Beauvais, le 25 avril, le réseau a annoncé une nouvelle dynamique. Voilà 15 ans que Réseau Entreprendre Picardie accompagne gratuitement les créateurs d’entreprises […]

501

L’année 2016 est marquée par la restructuration de l’association Réseau Entreprendre Picardie et la mise en place d’un nouveau modèle économique. Lors de son Assemblée générale, qui s’est tenue chez Isagri à Beauvais, le 25 avril, le réseau a annoncé une nouvelle dynamique.

De nombreux chefs d’entreprises se sont réunis lors de l’Assemblée générale

Voilà 15 ans que Réseau Entreprendre Picardie accompagne gratuitement les créateurs d’entreprises du territoire dans leurs démarches. Connu du monde de l’entrepreneuriat, le réseau picarde a porté, en 15 ans, 118 projets, accompagné 118 lauréats, a réalisé 233 000 euros de prêt d’honneur et a participé à la création et à la sauvegarde de 1 200 emplois. Et la création et la reprise d’entreprise continue son avancée dans la région picarde : en 2016, 14 projets ont été lauréats sur 64 projets étudiés. « Notre objectif est d’aider à la création d’emplois sur le territoire et de pérenniser les entreprises », note Corinne Prigent, directrice de Réseau Entreprise Picardie. Mais pour la première fois, l’association doit se restructurer en affichant un bilan financier négatif fin 2016 (- 6 000 euros). En cause, les baisses des subventions régionales et départementales qui créent une perte de 70 000 euros par an sur un budget de 250 000 euros. « Le bilan financier est négatif mais ça aurait pu être pire, commente la directrice, nous avons donc réfléchi à un plan 2016-2018 pour créer un nouveau modèle économique de financement du budget de fonctionnement ». En cela, le réseau se redynamise, se repense et se refonde tout en gardant ses valeurs fondatrices : la personne, la gratuité et la réciprocité.

Nouveaux programmes et nouveau modèle

Le nouvel enjeu économique du réseau est désormais de remplacer 100% des subventions publiques par du financement privé. En somme, repenser un modèle économique basé sur l’autofinancement. Ce pari passera par l’augmentation du nombre d’adhérents (11 nouveaux membres ont été enregistrés en 2016 et déjà 12 en 2017), par une offre de sponsoring (26% des rencontres organisées ont été financées ainsi en 2016) et le financement par le don. Ce dernier a été lancé officiellement lors de l’Assemblée générale. « La campagne de don ISF est ouverte aux membres mais également aussi à toutes les personnes désireuses de soutenir notre fondation », explique Corinne Prigent. Dans la même dynamique, de nouveaux partenariats ont été mis en place, notamment avec les banques : Réseau Entreprendre Picardie veut s’ouvrir et explorer de nouvelles perspectives. Outre un modèle économique repensé, l’association picarde a créé un véritable réseau d’échanges. Alors que la dynamique du réseau était davantage axée sur le développement professionnel des membres, dès à présent elle sera également accès sur le développement personnel. « Nous avons remarqué qu’il y avait peu de communication entre les membres en dehors des événements et aussi peu d’échanges autour des activités professionnelles de chacun », a constaté la directrice. Pour la première fois, les membres volontaires seront inclus dans les commissions et des groupes de travail ont été créés. D’un côté, les commissions tendent à aider l’association en travaillant sur des thèmes de déploiement (nouveaux services, mode de recrutement de membres, nouvelles offres de sponsor ou encore accompagnement des chefs d’entreprises lauréats en difficulté). « L’idée est de nous aider à nous développer car vous êtes nos ambassadeurs. Avec cette initiative, on vous donne l’occasion d’être moteur », a confié la directrice aux chefs d’entreprises. De l’autre côté, les groupes de travail permettent aux membres de travailler entre eux sur des thèmes qui les concernent tous (management, croissance ou encore TPE), à l’image d’un réseau social d’échanges, de partage d’expériences ou de réflexions proactives. À l’heure de la troisième révolution industrielle et d’une timide reprise économique, Réseau Entreprendre Picardie compte, avec toutes ces actions, rebondir et continuer ses missions, commencées il y a 15 ans, pour créer des emplois et des employeurs sur tout le territoire picard.