Philippe Vasseur, en charge de la revitalisation, en visite à Amiens

Philippe Vasseur, nommé commissaire spécial à la revitalisation et la réindustrialisation des Hauts-deFrance était mi-octobre en visite à Amiens pour rencontrer les acteurs économiques et politiques du territoire. Ma lettre de mission comporte la signature du président de Région et du ministre de l’Économie, mon action fait donc consensus. Je travaille pour une cause, même […]

410
Philippe de Mester, préfet de la Somme, a reçu Philippe Vasseur à Amiens mi-octobre.
Philippe de Mester, préfet de la Somme, a reçu Philippe Vasseur à Amiens mi-octobre.

Philippe Vasseur, nommé commissaire spécial à la revitalisation et la réindustrialisation des Hauts-deFrance était mi-octobre en visite à Amiens pour rencontrer les acteurs économiques et politiques du territoire.

Ma lettre de mission comporte la signature du président de Région et du ministre de l’Économie, mon action fait donc consensus. Je travaille pour une cause, même si je n’ai pas de baguette magique, je veux être un facilitateur du développement économique régional », explique Philippe Vasseur. Avec une équipe resserrée de huit personnes, il a pour mission de « conforter l’existant » mais aussi de venir en aide à des entreprises fragiles pour intervenir « avant les difficultés ». Sur l’ensemble de la région, sept territoires bénéficient d’un focus particulier. Le grand Amiénois en fait partie.

Un plan global Nommé en mai dernier, Philippe Vasseur a pour objectif de mobiliser tous les moyens existants pour coordonner, accélérer et faciliter l’implantation d’activités dans les Hauts-de-France. Pour cela, plusieurs leviers sont possibles : d’abord la création de zones franches règlementaires, ensuite la mise en place d’un contrat unique d’implantation mis en place par l’État et la Région assurant des démarches simplifiées aux entreprises mais également, l’arrivée d’une antenne à Amiens de Nord France Invest (NFI). Ce réseau d’aide aux implantations de structures étrangères existait déjà dans le Nord, Xavier Bertrand, président des Hauts-de-France, a décidé d’étendre cet outil à l’ensemble de la région. « Il n’y a pas de petits dossiers, toutes les créations ou sauvegardes d’emplois vont compter », souligne Philippe Vasseur. Après avoir rencontré les acteurs économiques et politiques, le commissaire spécial met en avant les projets porteurs pour le développement du territoire comme les protéines du futur et la méthanisation. « La bioéconomie est un levier très important pour la région. On peut également parler de l’action du pôle Up-tex autour du lin qui peut intéresser l’ensemble du territoire picard », note-t-il.

Focus grand Amiénois Sur le grand Amiénois, territoire bénéficiant d’une attention particulière, le commissaire spécial a aussi souligné l’importance que pourraient jouer à l’avenir les clusters santé et numérique. « L’arrivée d’Amazon peut également avoir un effet locomotive pour le secteur de la logistique. Il y a quelques touches, nous y sommes très attentifs, chaque emploi compte, surtout avec 12,5% de chômage », affirme Philippe Vasseur. Tous les 15 jours, une réunion est organisée pour faire le point sur les dossiers. Une vision commune entre acteurs politiques et économiques est primordiale pour relancer économiquement le territoire. « Nous avons besoin d’anticiper la mutation de l’économie, nous avons identifié 750 projets en cours sur la région. La mission est articulée avec le plan 3e révolution industrielle. Il ne s’agit pas de faire de l’industrie comme autrefois, mais au contraire de s’adapter aux possibilités d’aujourd’hui », lance Philippe Vasseur.