La méfiance des dirigeants s’accentue

La Banque Palatine a publié les résultats de son 60e Observatoire des PME-ETI d’octobre. Il en ressort une forte baisse de la confiance des dirigeants en l’économie française et mondiale, atteignant même un point bas historique pour cette dernière. Les résultats de l’étude réalisée par OpinionWay et Challenges, auprès de dirigeants d’ETI et de PME, […]

431

La Banque Palatine a publié les résultats de son 60e Observatoire des PME-ETI d’octobre. Il en ressort une forte baisse de la confiance des dirigeants en l’économie française et mondiale, atteignant même un point bas historique pour cette dernière.

Les résultats de l’étude réalisée par OpinionWay et Challenges, auprès de dirigeants d’ETI et de PME, pour le compte de la Banque Palatine (groupe BPCE), et publiée le 20 octobre, rendent compte d’une détérioration de la confiance des chefs d’entreprise en l’économie sur ce mois d’octobre. « Les dirigeants sont relativement maussades en cet automne 2016. Plusieurs raisons à cela : la récente hausse du chômage, une croissance moins forte qu’annoncée et un contexte international dégradé », constate Pierre-Yves Dréan, directeur général de la Banque Palatine. Ainsi, l’étude mensuelle pointe une confiance dans l’économie française très instable depuis le début de l’année à cause, notamment, d’un climat social tendu. L’indice joue au yo-yo avec une sévère correction en octobre (-6 points), avec seulement 34% des dirigeants confiants dans l’économie nationale. Dans le détail, 43% chefs d’entreprises se sentent moins bien soutenus financièrement par les pouvoirs publics que leurs homologues européens et seulement un tiers estiment que les aides publiques améliorent les performances des entreprises. Autre source de méfiance, l’incertitude liée aux élections américaines, au Brexit et au ralentissement de la croissance mondiale, prévu par différents instituts économiques, plombe l’indice de confiance en l’économie internationale, avec une chute vertigineuse de 14 points pour atteindre son plus bas historique à 40%. Malgré ce contexte général peu favorable, près d’un dirigeant sur huit reste serein pour l’activité de sa propre entreprise et, dans les mêmes proportions, les chefs d’entreprise prévoient une stagnation ou une augmentation de leur chiffre d’affaires sur 2016. Cet optimiste permet à l’indicateur Investissements Palatine-OpinionWay d’atteindre 110 points en octobre (+2/ septembre), restant toutefois sous les niveaux atteints au premier semestre 2016. En revanche, du côté de l’emploi, la situation tend à se dégrader en octobre avec un solde de création d’emplois de +3 points, contre +7 points, un mois plus tôt.