Grandes enseignes pour petites villes

Leurs implantations dans les grandes villes étant matures, des enseignes choisissent désormais de s’installer dans des communes plus petites afin de poursuivre leur maillage. Exemples dans l’ouest de la Somme, avec les futures ouvertures de Leclerc à Pont-Rémy, de McDonald’s à Friville et du géant Decathlon à Abbeville.  Les chantiers du Leclerc de Pont-Rémy, du […]

427

Leurs implantations dans les grandes villes étant matures, des enseignes choisissent désormais de s’installer dans des communes plus petites afin de poursuivre leur maillage. Exemples dans l’ouest de la Somme, avec les futures ouvertures de Leclerc à Pont-Rémy, de McDonald’s à Friville et du géant Decathlon à Abbeville. 

Les chantiers du Leclerc de Pont-Rémy, du McDonald’s de Friville-Escarbotin et de Decathlon à Abbeville avancent à grands pas. Sur la RD901 menant à Abbeville, le supermarché Leclerc prend forme. Le bâtiment va se développer sur 4 700 m2. Il devrait être achevé mi-décembre et ouvrira au printemps. La surface de vente sera de 2 500 m2. Cette installation est une aubaine pour la commune de 1 450 habitants, située entre Airaines et Abbeville.

« Un gros événement » Dans ces deux communes, des enseignes Carrefour sont déjà implantées. L’enseigne a bien essayé d’empêcher l’arrivée de son rival, mais ses recours ont été refusés par la Commission nationale d’aménagement commercial. « C’est un gros événement pour notre commune, car il n’y avait plus de commerce alimentaire, se réjouit Annie Roucoux, maire de Pont-Rémy. C’est d’autant plus une bonne nouvelle
que Leclerc n’est pas du tout présent sur notre territoire. Cela va apporter une concurrence certaine. » Les terrains appartenaient à des privés. La commune a aménagé un plan pour la circulation et va créer une sente piétonnière pour relier le centre-ville au supermarché. Pas moins de 500 demandes d’emploi ont été déposées à la mairie qui les a transférées à Pôle emploi. Au total, 60 postes sont à pourvoir.

Un déficit commercial Cap à la sortie d’Abbeville en direction d’Amiens : sur la zone des Trois-Châteaux, le Decathlon, qui devrait lui aussi ouvrir au printemps, commence à avoir fière allure. Le projet est porté par la chambre de commerce et d’industrie Littoral normand-picard avec la communauté de communes de l’Abbevillois. L’arrivée de ce mastodonte de la grande distribution sur 1 999 m2 va combler un manque certain dans ce secteur pour la ville de 24 000 habitants. Les consommateurs n’auront plus à se rendre, par exemple, à Amiens. D’ailleurs, dans le cadre du Fisac (Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce), une étude avait évoqué un déficit commercial dans l’équipement de la maison et le sport/culture. De plus, un Gifi s’installe aussi. Si le recours du voisin Intersport a obligé l’enseigne à retoquer son projet, celle-ci a néanmoins obtenu l’aval de la Commission d’aménagement commercial de la Somme. Moins de 20 salariés y seraient recrutés. À Friville-Escarbotin, sur le parking d’Intermarché, le long de la RD925, un Mc Donald’s sort aussi de terre. Une vitrine unique pour le géant des fastfoods qui va bénéficier d’une belle clientèle potentielle : de nombreuses entreprises proches, un lycée et la RD925 sur laquelle transitent plus de 10 000 automobilistes par jour. Une trentaine de salariés seront recrutés et l’ouverture est annoncée d’ici à la fin de l’année.