Le pari de Horse Inclusive pour le Prix Qatar Arc de Triomphe

Ce n’est pas à Longchamp, mais à l’hippodrome de Chantilly que se déroulera le 2 octobre prochain la 95e édition de la plus prestigieuse course de plat au monde.  Pour ce rendez-vous d’exception auquel se prépare déjà la ville princière, Isabelle Sepulchre et Laurent Martinez, issus du monde équestre et du voyage, ont créé Horse […]

367
Isabelle Sepulchre et Laurent Martinez, un tandem affûté pour un concept audacieux.
Isabelle Sepulchre et Laurent Martinez, un tandem affûté pour un concept audacieux.

Ce n’est pas à Longchamp, mais à l’hippodrome de Chantilly que se déroulera le 2 octobre prochain la 95e édition de la plus prestigieuse course de plat au monde.  Pour ce rendez-vous d’exception auquel se prépare déjà la ville princière, Isabelle Sepulchre et Laurent Martinez, issus du monde équestre et du voyage, ont créé Horse Inclusive : des séjours haut de gamme dans un domaine entièrement privatisé pour vivre l’événement au rythme de festivités inédites. 

Sans doute, sont-ils un peu fous comme ils s’amusent à le dire mais si l’adrénaline de ce tandem de choc est (presque) à son comble, leur projet, pensé, pesé, millimétré, tient bel et bien la corde. Ils jouent gros et ils le savent : le Prix de l’Arc de Triomphe, c’est le must du must en matière de course hippique. Soit pas moins d’un milliard de téléspectateurs à travers le monde, 60 000 visiteurs dans les tribunes de l’hippodrome de Longchamp, scène mythique des victoires héroïques de purs sangs valant leur pesant d’or. Mais le temple du plat construit en 1857 a dû entamer une rénovation de taille conduite par France Galop (131 millions d’euros) qui le tiendra éloigné des projecteurs jusqu’en octobre 2017… voire plus. Et c’est Chantilly, autre capitale du cheval qui a été choisie pour accueillir à sa place le plus doté des prix et ses juteuses retombées. Lorsque les premières rumeurs bruissentd’une possible délocalisation, Isabelle Sepulchre comprend qu’une exceptionnelle opportunité est à saisir. Elle, c’est l’enfant du sérail, « née, élevée dans le monde du cheval ». Cette fille d’entraîneur connait tout, des affres du métier à l’extase de la victoire. Ses pas l’ont menée dans les plus grands haras du monde et après 15 ans comme responsable du département propriétaires chez France-Galop, cette Cantilienne d’adoption a monté sa propre agence en relations publiques tout en assumant les fonctions de responsable Europe pour l’association caritative Just World International (6 500 enfants aidés à ce jour).

Le domaine des Fontaines à Gouvieux La jeune femme ébauche un projet avant d’en parler à son ami Laurent Martinez, Cantilien pur jus qui a fait prendre le virage du luxe à l’agence de voyage familiale avec ses formules à la carte et son service de conciergerie. Elle possède tous les codes du monde du cheval, lui, son carnet d’adresses et son savoir-faire. Il se montre enthousiaste d’autant que la rumeur se mue bientôt en certitude. La dream team prospecte et peaufine dans les moindres détails le concept de Horse Inclusive : à savoir une villégiature de rêve, privatisée durant trois jours et conçue pour permettre à ses hôtes (entraîneurs, propriétaires, fans de courses, cavaliers d’entrainements, journalistes) de vivre à fond l’événement tout en partant à la découverte des lieux, en l’occurrence Chantilly. Le projet qui emporte l’adhésion du député-maire Eric Woerth et les soutiens de l’office de tourisme de Chantilly et d’Oise Tourisme, est aussitôt estampillé du label « Very Chantilly ». On ne saurait rêver meilleure vitrine pour vanter les atouts d’un sud de l’Oise déjà plébiscité par les touristes. Il faut un lieu à la mesure de cette première édition de Horse Inclusive : ce sera le domaine des Fontaines, un éco campus bâti autour du château Rothschild dans un parc de 52 hectares, à quelques encablures de l’hippodrome. Doté de 300 chambres, 50 salles de réunions et d’un auditorium de 500 places, le complexeaccueillera le « Village de l’Arc » du 30 septembre au 2 octobre 2016,un village cinq étoiles dont le cœur battra au rythme de la plus grande course de trot du monde. « Avec le prix Qatar Arc de Triomphe, nous vendons du rêve et la destination Chantilly. Nous voulons faire vibrer nos clients ! », s’enthousiasme Laurent Martinez.
Une soirée de gala, « Very Chantilly » Des clients chouchoutés moyennant des prestations haut de gamme: accueil personnalisé, services de voitures avec chauffeurs, grooms, room service, conciergerie, coaching sportif, spa, piscine, hammam… Le village éphémère hébergera unsalon de beauté et de coiffure ainsi que de petites boutiques tenues par des commerçants de Chantilly, chacune étant sponsorisée par une marque emblématique (ex : Longchamp pour le maroquinier). Sur les cinq suites disponibles, trois sont déjà réservées. Horse inclusive propose plusieurs formules : réservation chambre seule, réservation chambre + soirées (pack all inclusive). « Les soirées seront ouvertes au public mais uniquement sur recommandation », précise Laurent Martinez. À thèmes et « pleines de surprises », elles sont la botte secrète de Horse Inclusive qui veut attirer les acteurs économiques de la région, les invitant à grossir le rang des sponsors de l’évènement. Le vendredi soir, dès 19 heures, un Happy hour animé par un groupe de jazz permettra de rencontrer « les plus grands jockeys français, parrains du Village de l’Arc » et d’assister à un défilé de la collection automne/ hiver made in Village suivie le samedi par une soirée prestige, la « Very Chantilly » donnée au château Rothschild. Au menu : cocktail dînatoire raffiné, spectacle équestre, remise de chèques aux associations soutenues par le tandem, feu d’artifice et dance floor animé par Klymax, un duo de DJ parisiens, « valeur montante de la scène française et internationale », sans oublier la venue de people dont Lau
rent Martinez se refuse à dire le nom. Habile teasing…

Trois événements à leur agenda pour 2017 Il faudra montrer patte blanche (et tenue de soirée) pour y assister : « Nous allons mettre une billetterie en ligne mais il faudra être recommandé par quelqu’un. Ce sera une soirée très privée », assure-t-il. Le lendemain, jour du grand Prix, sera naturellement le point d’orgue de ce long week-end avec ouverture des portes de l’hippodrome dès 10 heures pour les plus passionnés tandis que les autres pourront suivre un cours d’aquagym au domaine ou de remise en forme avec un coach sportif. Et si d’aucun(e)s rêvent d’un coup d’éclat pour le jour J, « il est possible dès aujourd’hui de réserver un rendez-vous chez notre coiffeur ou une mise en beauté », précise le voyagiste. Les festivités se poursuivront avec une garden-party organisée au village de l’Arc dès 14 heures avant une soirée de clôture animée par les DJ de Klymax. « L’Arc de Triomphe sera le sésame d’autres événements à venir, Horse inclusive ne fait que commencer », promet Isabelle Sepulchre. Dès 2017, ce concept se déploiera sur d’autres événements équestres (polo, jumping, courses hippiques) sur le triangle d’or Chantilly-Paris-Deauville. « Un établissement vient de nous solliciter pour se privatiser. Vingt personnes ont été employées spécialement pour le prix de l’Arc de Triomphe et en 2017, nous envisageons la création de deux à trois emplois liés à l’organisation de trois événements », conclut son ami Laurent Martinez qui assure des « retombées économiques » sur une région comptant plus de 2 000 emplois liés aux équidés. À l’instar des purs sangs qui rongent leur frein dans leurs boites de départ, les créateurs de Horse Inclusive attendent avec impatience ce weekend d’exception auquel Chantilly se prépare déjà. Et pour leur galop d’essai, ils espèrent à tout le moins un coup de maitre…