Un partenariat pour manger local

L’introduction de produits locaux entre de plus en plus régulièrement dans la restauration collective. Cette volonté a été renforcée par la signature d’une convention de partenariat entre les trois chambres d’agriculture de Picardie, les producteurs picards et Api restauration. Thomas et François Défossé, producteurs de lait à Guiscard (Oise), ont accueilli dans leur ferme plus […]

459
François Défossé (au micro) a accueilli plus de 150 personnes pour un échange entre partenaires.
François Défossé (au micro) a accueilli plus de 150 personnes pour un échange entre partenaires.

L’introduction de produits locaux entre de plus en plus régulièrement dans la restauration collective. Cette volonté a été renforcée par la signature d’une convention de partenariat entre les trois chambres d’agriculture de Picardie, les producteurs picards et Api restauration.

Thomas et François Défossé, producteurs de lait à Guiscard (Oise), ont accueilli dans leur ferme plus de 150 personnes, le 15 juin, lors d’un échange entre agriculteurs et acheteurs d’Api restauration. API, première société privée régionale de restauration collective, propose des repas à près de 150 établissements des trois départements. Cette rencontre a permis aux chefs de cuisine Api, dirigeants et clients d’Api de connaître et de discuter avec des producteurs de la région ravis de parler de leurs produits.

Un partenariat Cette volonté de favoriser un accès à l’alimentation sûre et de qualité au sein d’Api restauration date de décembre 2012. En effet, API restauration (collèges, lycées, maisons de retraite, entreprises) avait déjà signé à cette époque une convention de partenariat avec les trois chambres d’agriculture. Depuis, l’approvisionnement en produits locaux se fait de manière régulière, mais aussi durant des temps forts. « Lors de la Semaine du développement durable par exemple, les producteurs picards ont fourni un repas complet composé de lentilles bio, endives, bœuf, maroilles, confitures et pommes dans tous les restaurants gérés par Api en Picardie », soulignent le directeur des opérations Api, Éric Descamps, et Michaël Salin, directeur régional. En 2014/2015, ce sont donc 16 structures agricoles qui ont fourni les cuisines Api. Cette signature entre les producteurs, Api et les chambres d’agriculture marque donc un nouvel élan et scelle un engagement.

Commander en quelques clics En 2015, 500 000 euros hors taxes de produits locaux ont été commandés aux agriculteurs via un site Internet mis en place par les chambres d’agriculture. Les professionnels de la restauration collective comme les collèges et les lycées l’utilisent régulièrement. Les producteurs proposent leur catalogue de produits, des acheteurs leur sont proposés. Les producteurs valident leur présence dans les catalogues auprès des acheteurs qui passent alors directement commande en ligne. Les producteurs valident et livrent les commandes. François Défossé a confirmé lors de cette rencontre que depuis la transformation de leur lait et la vente en direct, les deux frères avaient pu rester sur la ferme, qu’ils avaient formé trois salariés et qu’un projet d’agrandissement de la fromagerie était en cours. « Si vous achetez local, vous participez à l’emploi local », a précisé le jeune agriculteur. Les chambres d’agriculture souhaitent continuer à faire connaître les producteurs locaux aux cuisiniers, gestionnaires, convives. Le but étant d’atteindre, d’ici à 2020, le cap fixé par l’État du taux de 40% d’approvisionnement en produits locaux en restauration collective.