Les experts-comptables en plein virage numérique

Plus de 250 experts-comptables de Picardie et des Ardennes se sont rassemblés le 1er juillet à l’institut LaSalle de Beauvais pour leur assemblée générale annuelle. L’occasion pour Philippe Arraou, président du Conseil supérieur, de faire un point sur les évolutions du métier.

488
Frédéric Tilly, président du conseil régional de l'ordre des experts-comptables Picardie-Ardennes, a remercié l'humoriste Anne Roumanoff pour sa présence.
Frédéric Tilly, président du conseil régional de l'ordre des experts-comptables Picardie-Ardennes, a remercié l'humoriste Anne Roumanoff pour sa présence.
Philippe Arraou, président du Conseil supérieur de l'ordre, a ouvert la journée en présentant les opportunités qu'offre la transition numérique
Philippe Arraou, président du Conseil supérieur de l'ordre, a ouvert la journée en présentant les opportunités qu'offre la transition numérique

Lors de l’assemblée générale annuelle des experts-comptables qui a eu lieu le 1er juillet à l’institut LaSalle de Beauvais, Philippe Arraou a consacré une grande partie de son propos introductif à la transition numérique, qu’il considère comme un « bouleversement pour la profession ».

Confiance et sécurité
Le président du Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables a toutefois tenu à rassurer les 250 professionnels présents pour l’occasion, en leur énumérant les outils mis en place pour les accompagner. Ils pourront notamment s’appuyer sur un partenariat conclu avec le Conseil national du numérique qui définit les axes prioritaires. « Il faut être présent aux côtés des TPE/ PME. Le commerce est en pleine mutation avec Internet. 80% des chefs d’entreprises sondés expriment le souhait d’être épaulés par leur expert-comptable. Nous avons donc un rôle à jouer, a indiqué Philippe Arraou. Cela passe par une modernisation de la production, une réinvention des produits et services », a-t-il ajouté. Cette petite révolution apparaît comme une aubaine pour le président du Conseil supérieur : « Il faut saisir l’occasion pour affirmer notre rôle de tiers de confiance numérique. Notre code de déontologie et le travail réalisé en étroite collaboration avec notre tutelle sont de réels atouts pour la profession » Philippe Arraou perçoit également ces mutations comme des gages de sécurité supplémentaires. Pour les acteurs de l’économie numérique, d’une part, mais également pour les experts-comptables eux-mêmes. « Prenons l’exemple de la signature numérique. C’est un outil indispensable qui doit être facile d’accès et d’utilisation. Si vous envoyez un bulletin de salaire en version PDF, sachez que c’est une bombe à retardement qui engage votre responsabilité. »

Frédéric Tilly, président du conseil régional de l'ordre des experts-comptables Picardie-Ardennes, a remercié l'humoriste Anne Roumanoff pour sa présence.
Frédéric Tilly, président du conseil régional de l'ordre des experts-comptables Picardie-Ardennes, a remercié l'humoriste Anne Roumanoff pour sa présence.

Des outils innovants
La toile offre par ailleurs de nouveaux outils destinés à simplifier la vie des experts-comptables. C’est le cas de Conseil Sup’ Network. « Plus de 4 000 professionnels s’y sont déjà positionnés et plus de 2 000 mises en relation y ont été réalisées », s’est félicité Philippe Arraou. Cette plateforme ordinale de solutions connectées permet d’échanger des données dans un environnement sécurisé. Une fois connecté, l’expert-comptable accède à un tableau de bord qui lui permet d’administrer les dossiers initiés par ses clients ou créés avec eux (renseignement et validation d’informations) qui utilisent ces solutions numériques.
Conseil Sup’ Network permet ainsi de suivre le dispositif Business story, mais également de proposer d’accompagner les entreprises vers des solutions de financement, de gestion de trésorerie et de comptabilité. « Les retours sont positifs. Cet outil permet de faire parler de la profession et en bien », insiste le président du Conseil supérieur. Autre nouveauté, le site www.repriseentreprise. lesechos.fr. Proposé en partenariat avec le quotidien économique et financier, ce service met en relation des entrepreneurs avec des cibles à reprendre. « J’ai toujours été frappé de constater que les expertscomptables n’étaient pas associés à ce type d’événements. Cette plateforme est une réelle opportunité et je vous encourage à vous y intéresser », note le président.
Le reste de la journée était consacré à l’assemblée générale statutaire et à une remise de prix et de médailles. L’occasion, pour Frédéric Tilly, président du conseil régional de l’ordre des experts-comptables Picardie- Ardennes, de dresser le bilan de l’année écoulée : « Nous sommes heureux d’avoir pu mener à bien nos différentes opérations, comme Allo- Impôt, un dispositif citoyen pour aider les particuliers au moment de leur déclaration, le Tournoi de gestion qui s’est tenu à Soissons et Courir la Jules Verne, à laquelle 98 de nos collaborateurs ont participé. » Des ateliers sur les actualités de la profession – comptables, juridiques, sociales, formation, obligations de conseils – étaient proposés aux participants l’après-midi. L’humoriste Anne Roumanoff a clôturé l’événement avec un spectacle intitulé Aimons-nous les uns les autres.

Conquérir le secteur public
Outre la transition numérique, Philippe Arraou a incité les experts-comptables présents lors du congrès à se tourner également vers les opportunités qu’offre le secteur public : « Avec notre expérience du privé, nous pouvons les aider, surtout en ces temps de restrictions budgétaires, dans le suivi de leur budget, leur gestion analytique et leur financement pluriannuel. » Une formation labellisante « Visa secteur public » a été mise en place dans ce sens, « pour ceux qui parmi vous ont des doutes sur leurs compétences ou qui sont tout simplement intéressés par ce nouveau marché en pleine évolution. »

Un congrès délocalisé
Le 71e congrès national de l’ordre des experts-comptables se tiendra les 28, 29 et 30 septembre 2016 à Bruxelles. « C’est la première fois que cela se passe en dehors de nos frontières. Cette ville qui est la capitale politique de l’Europe est bien plus qu’un lieu, c’est un symbole », s’enthousiasme Philippe Arraou, président du Conseil supérieur de l’ordre. Baptisé « Expert-comptable, expert fiscal ! », l’événement portera sur « un thème résolument technique, au cœur de notre ADN professionnel » : la fiscalité et son étroite connexion avec la comptabilité. Un congrès qui sera donc l’occasion de porter, selon Philippe Arraou, « avec nos homologues européens, des propositions communes de réformes, d’harmonisation et de simplification des règles fiscales en Europe. »