Le Club des entrepreneurs renaît

Après une année en sommeil, le Club des entrepreneurs à Amiens est de nouveau actif comme il l’a prouvé jeudi 16 juin en organisant son Forum à la Cité des métiers de Boves.

523
Jean-Pierre Blimond, président du Club des entrepreneurs, et Paul Hue, adhérent depuis un an.
Jean-Pierre Blimond, président du Club des entrepreneurs, et Paul Hue, adhérent depuis un an.
Jean-Pierre Blimond, président du Club des entrepreneurs, et Paul Hue, adhérent depuis un an.
Jean-Pierre Blimond, président du Club des entrepreneurs, et Paul Hue, adhérent depuis un an.

Le Forum « Entrepreneur : as-tu le profil ? » s’est tenu jeudi 16 juin à la Cité des métiers de Boves, près d’Amiens. Organisé par le Club des entrepreneurs, l’événement a marqué la renaissance d’une structure jusque-là en sommeil. « Nous l’avons remontée en novembre, même si la structure ne s’est jamais arrêtée de vivre », précise d’emblée Jean-Pierre Blimond, le président du Club des entrepreneurs. L’objectif n’est pas seulement de mobiliser la soixantaine d’adhérents.

Au programme
Cette journée a été l’occasion de répondre aux préoccupations des futurs chefs d’entreprise et ceux déjà en place. « Nous demandons toujours les thèmes aux adhérents. Nous avons choisi ceux qui revenaient les plus fréquemment », explique Pascal Pillon, membre du Club des entrepreneurs. Quatre thèmes ont été mis à l’honneur lors de cet après-midi qu’Adrien Defrance d’Action coach a lancé une conférence autour de « Transformer une idée en business ». « Beaucoup de gens créent une entreprise sans réellement connaître tout ce qui les attend ensuite », justifie Pascal Pillon, concernant ce sujet. Cela explique cette introduction en matière ainsi que les conférences suivantes. Dans la foulée, Initiative Somme a tenu une conférence sur « Les différentes étapes de la création d’entreprise ». Le moment pour évoquer les nombreuses démarches à effectuer avant de devenir un chef d’entreprise. Hughes Savoyen de la Caisse d’Épargne, par ailleurs banque mécène du Club des entrepreneurs, a ensuite abordé le sujet de « Comment financer sa boîte ? ». L’après-midi s’est terminé avec la venue de Nathalie Ponthieux, du cabinet d’expertise- comptable In-Extenso. La responsable du conseil à la création Point C’est revenue sur « Comment concilier vie privée et vie de chef d’entreprise ? ».

Attirer de nouveaux adhérents
En marge des différentes conférences, plusieurs stands ont été aménagés. Ce fut l’occasion pour les partenaires du Club des entrepreneurs de rencontrer adhérents et futurs adhérents. L’objectif de cette journée pour la nouvelle équipe en place pour une année est également d’attirer de nouveaux sociétaires. « L’adhésion n’est pas très chère. Ce n’est que 50 euros par an. Pour un jeune entrepreneur qui se lance, cela lui permet de se faire un premier réseau et de débuter. Le Club est aussi là pour venir en aide aux créateurs, repreneurs, ou encore porteurs de projet. Nous sommes là pour partager notre expérience, donner des conseils et aiguiller », développe Jean- Pierre Blimond.
« L’objectif de ce club est aussi de casser la solitude du chef d’entreprise. Ça permet de se rassurer sur des problématiques, de faire des rencontres et du business. C’est le premier réseau dédié aux jeunes entrepreneurs », poursuit Pascal Pillon. Si les professionnels des métiers de l’artisanat sont plus enclins à venir fréquenter ce réseau d’entrepreneurs, tout le monde y est le bienvenu. « Je crée mon entreprise en ce moment, c’est quelque chose de long et fastidieux avec des hauts et des bas. Avoir un bon réseau aide pour les conseils, la rapidité des procédures, et autres », vante Simon Hue, boulanger et vainqueur des Entrepreneuriales Picardie l’an passé. Le Club des entrepreneurs est bel et bien relancé.

Alexandre BARLOT