Proméo ouvre ses portes

Dans le cadre du Printemps de l’Industrie 2016, qui s’est déroulé durant le mois de mars, les entreprises industrielles de la région ont ouvert leurs portes et proposé de nombreuses visites afin d’offrir un nouveau regard sur l’industrie. Chefs d’entreprises, apprentis, ingénieurs ont ainsi donné rendez-vous aux visiteurs et personnes intéressées par le secteur. Des […]

Les stagiaires ont à disposition un simulateur de conducteur de chariot élévateur
Les stagiaires ont à disposition un simulateur de conducteur de chariot élévateur

Dans le cadre du Printemps de l’Industrie 2016, qui s’est déroulé durant le mois de mars, les entreprises industrielles de la région ont ouvert leurs portes et proposé de nombreuses visites afin d’offrir un nouveau regard sur l’industrie. Chefs d’entreprises, apprentis, ingénieurs ont ainsi donné rendez-vous aux visiteurs et personnes intéressées par le secteur. Des élèves du centre de formation Adéquation de Compiègne ont ainsi pu visiter le centre Proméo de Venette, pôle de formation des industries technologiques.

Luc Parmentier, directeur du site de Proméo Venette, a accueilli les visiteurs à cette occasion afin de leur faire découvrir ce centre de formation dans les domaines de l’industrie et du tertiaire. Inauguré en 2011 sur 6 500 m2, Proméo se décline en trois activités : la formation continue pour des stagiaires en développement de compétences demandée par les employeurs, l’alternance pour les apprentis, ou alternautes de 16 à 25 ans et la formation pour les demandeurs d’emploi. « L’un des points clés de nos objectifs est de pouvoir individualiser nos formations en fonction de chaque profil », précise Luc Parmentier. Huit sites Proméo existent en Picardie, dont trois dans l’Oise à Compiègne, Senlis et Beauvais. Ce qui représente quelque 3 000 jeunes en formation ou en alternance dans la région. Proméo propose 150 formations en alternance (contrat d’apprentissage ou de professionnalisation) du CAP jusqu’au diplôme d’ingénieur (à Beauvais) en passant par le baccalauréat professionnel, les DUT et BTS ou titres professionnels, la licence Pro et le Master dans des métiers techniques industriels, logistique, achat, vente, informatique, communication, gestion, secrétariat, comptabilité, qualité-sécurité-environnement, management. Le site de Venette accueille 500 alternautes en formation, dont 250 sont en entreprise et l’autre moitié en formation sur place. « Soit 300 à 400 personnes en permanence à Venette avec les personnels administratifs et les formateurs », ajoute le directeur. Afin de faire face à une demande toujours croissante de la part des jeunes, Proméo a fortement développé la proposition des licences Pro. Ainsi le site de Venette dispense de telles licences dans les domaines de la communication et du marketing, de l’assistant de manager, de la paie et du social.

Des ateliers particulièrement bien équipés

Dernier centre de formation créé par Proméo, le centre de Venette est particulièrement bien pourvu : outre la certification Haute qualité environnementale (HQE), des vidéos avec projecteurs interactifs sont installés dans toutes les salles de cours et les ateliers sont équipés de machines récentes : « Nous avons des machines de gestion de production particulièrement performantes et souvent plus récentes que celles sur lesquelles nos stagiaires travailleront en entreprise », déclare Luc Parmentier qui a parcouru avec ses visiteurs les différents ateliers. Ainsi celui de la logistique compte trois zones : deux internes pour la gestion des stocks avec les préparateurs et expéditeurs de commandes, ainsi qu’un simulateur de conduite de chariot élévateur et une externe pour l’apprentissage de la conduite de nacelle. L’atelier chaudronnerie permet de réaliser des pièces de métal grâce à une programmation numérique et l’assemblage se fait par soudage. « On recherche beaucoup de chaudronniers aujourd’hui et 50 personnes sont actuellement formées sur ce métier chez Proméo », a précisé le directeur.
Des titres et diplômes tremplins

Pour rentrer chez Proméo, il faut remplir une fiche de candidature préalable à un entretien qui définira la motivation et le projet professionnel du candidat. Le directeur a d’ailleurs fortement insisté sur l’importance des entretiens d’une manière générale et sur la façon de se présenter. Il n’y a pas de frais d’admission et les alternances en CAP, Bac Pro, BTS et licences Pro sont rémunérées. Les admissions dans un niveau dépendent des pré-requis, du niveau professionnel et du choix professionnel. « Chaque titre ou diplôme peut évidemment être un tremplin pour le niveau supérieur », a insisté Luc Parmentier qui a ajouté que les domaines de la logistique en Picardie étaient très porteurs en raison de l’importance du nombre de plate-formes logistiques. Enfin, il est revenu sur la nécessité d’être polyvalent et d’être capable de s’adapter à différentes missions.

Raphaëlle FOUAN